Secrétaire d’époque Louis XVI, vers 1790, attribué à Adam Weisweiler

Secrétaire d’époque Louis XVI, vers 1790, attribué à Adam Weisweiler. Estimation €30,000 – €50,000 ($33,203 - $55,339). Photo Christie's Image Ltd 2015

En placage d’acajou flammé, ornementation de bronze ciselé et doré, filets de laiton, le dessus de marbre brocatelle d’Espagne en partie ceint d’une galerie ajourée, la façade ouvrant en partie haute par un abattant gainé au revers d’un maroquin vert doré aux petits fers, découvrant dix-huit tiroirs et deux étagères, et en partie basse par deux vantaux découvrant cinq tiroirs, les montants en pilastres cannelés prolongés par des pieds en toupie, les serrures à trèfle. Hauteur: 141 cm. (51 ½ in.) ; Largeur: 112 cm. (44 in.) ; Profondeur: 50 cm. (19 ½ in.)

ProvenanceHoward Castle, Yorkshire; vente in situ Sotheby's, 11 novembre 1991, lot 162.
Carlton Hobbs, Londres

LitératureCarlton Hobbs. Catalogue Number Four, Londres, 1993, n° 19

A LOUIS XVI ORMOLU-MOUNTED MAHOGANY SECRETAIRE-A-ABATTANT, ATTRIBUTED TO ADAM WEISWEILER, VERS 1790

NotesCe secrétaire provient de Castle Howard, chef-d'oeuvre baroque appartenant aux comtes de Carlisle. Il apparaît sur une vue de la Tapestry Room de la somptueuse demeure, prise dans les années 1895. Cette vue, illustrée ci-contre, fût publiée par Country Life dans un article sur la propriété paru le 13 février 1904. Le secrétaire est probablement une acquisition de Frederick, Vème comte de Carlisle (1748-1825) qui hérite du titre de comte et de la propriété en 1758. A la fois mécène et collectionneur, il fait des acquisitions majeures dès les années 1770, achetant des toiles de Zoffany, de Gainsborough et de Rubens. En 1793, il acquiert une partie significative des collections du duc d'Orléans. Ce secrétaire est probablement acheté vers 1805, lorsque le Ve comte rénove et redécore l'aile ouest de Castle Howard.

2

Le secrétaire in situ, Castle Howard, 1904 © Country Life

Le présent secrétaire est très proche de celui vendu,"Living with Art - A Private European Collection", Christie's, Londres, 9 février 2012, lot 647. Ce dernier avait été acquis en 1804 à Paris par Thomas Bruce, Vème comte d'Elgin auprès du marchand-mercier Martin-Eloi Lignereux. La facture, restée dans les archives familiales, nous renseigne sur le prix du secrétaire, 1.536 livres. Par descendance, ce secrétaire était parvenu à Andrew Bruce (né en 1924), XIème comte d'Elgin et avait été vendu, Sotheby's, Londres, 13 juin 2001, lot 324.

CHRISTIE'S. COLLECTION DU COMTE THIERRY DE GANAY, 4 Novembre 2015, Paris