1

2

3

4

Lot 21. Coffret en marqueterie de bois fruitier sur fond d’écaille, ivoire et ébène, attribué à Pierre Gole (vers 1620-1680), vers 1665. Estimation 25,000 — 40,000 €. Prix réalisé 33,750 €. Photo: Sotheby's.

 les cinq faces ornées d'un bouquet de fleurs dans un encadrement alternant des compartiments d'écaille et de marqueterie d'ivoire et d'ébène à motif de rinceaux, ouvrant par un couvercle découvrant un intérieur en noyer et un tiroir latéral droit et reposant sur des pieds en boule aplatie. Haut. 23 cm, larg. 48 cm, prof. 34 cm

A tortoiseshell, ivory, ebony and fruitwood marquetry casket, attributed to Pierre Gole (c. 1620-1680), circa 1665. Height 9 in; width 18 3/4 in; depht 13 1/3 in.

Références bibliographiques : Th. H. Lunsingh Scheurleer, Pierre Gole, Ebéniste de Louis XIV, Dijon 2005
J.N. Ronfort, "Le Mobilier Royal à l'époque de Louis XIV - Raprochements et Documents nouveaux, 1651, 1681 et 1715" ; in: L'Estampille, l'Objet d'art, n° 180, avril 1985, pp 36-43.

NotesUn coffret similaire, reposant sur un piétement, est conservé à Paris au musée des Arts Décoratifs à Paris (vente Sotheby’s Zurich, le 16 juin 1998, lot 219). Un autre est conservé dans les collections du Victoria and Albert Museum de Londres (W38-1983). Il peut également être rapproché de la table de milieu conservée aujourd’hui au Metropolitan Museum de New York provenant de l’ancienne collection du baron Mayer Amschel de Rothschild (1818–1874) à Mentmore Towers (Buckinghamshire).

De nouvelles recherches sur l’ébéniste parisien Pierre Gole ont montré le rôle décisif qu’il tint pour le développement d’un nouveau type de marqueterie à fleurs polychromes à partir de la fin des années 1640. Très vite, cette marqueterie employant de l’ivoire, de l’écaille et de la corne teintée, sut se différencier des décors italiens, flamands et allemands.  

Notre modèle de cassette doit être datée vers les années 1660/70. De 1615 à 1660, le cardinal de Mazarin commanda à Gole de nombreux meubles marquetés à fond d‘écaille et à motif d’ivoire, dont une cassette de toilette dont la description pourrait correspondre à la nôtre.  

Né en Hollande vers 1620, Pierre Gole est alors reconnu comme le plus important ébéniste des années 1660-1700 avec André-Charles Boulle. Fournissant de riches particuliers et la famille royale, il est nommé ébéniste du Roi à la majorité de Louis XIV en 1651.

Il reçut sa première commande de Mazarin  en 1656 et des documents de ce temps le décrivent comme 'maître menuisier en ébène ordinaire du Roi'. Cinq ans plus tard suivirent des commandes de la cour. Pour les appartements du roi à Vincennes, Gole livra un 'cabinet d'architectures' en ébène et sept tables ainsi qu’une paire de guéridons, sans compter des commandes de  P. Lallemand, J. Talon et J. Thiérry pour l’ameublement du château de Versailles. Gole livra deux cabinets vers 1665-1668 et qui disparurent entre 1740 et 1750. Pour le Trianon de Porcelaine, il lui fut commandé des tables, des guéridons et des 'porte-carreaux'. Pierre Gole est connu pour avoir créé le modèle du bureau Mazarin, soit une table à écrire munie de six à huit pieds. Il s’agissait d’une pièce d’un grand luxe destinée à sa plus riche clientèle et dont Gole conçut environ vingt-cinq exemplaires. Pierre Gole est aussi connu pour ses marqueteries au sobre décor noir et blanc ponctué de feuilles de laurier et de guirlandes.  

5

7

6

Pierre Gole, Table, 1653-1660. W. 41 3/16 po (105 cm). Don de M. et Mme Charles Wrightsman. Metropolitan Museum of Art, New York, autrefois galerie Steinitz.

8

Cassette en cabinet Attribué à Pierre Gole (v. 1620-1684), Paris, vers 1655, musée du Louvre, Paris.

Sotheby's. B. B. S. Un Hommage, Paris, 30 Jun 2016