1

Aventuriers des mers : Affiche

PARIS - Guidés par Sindbad le marin de légende, al-Idrî-sî le géographe, ou encore Ibn Battûta l’explorateur, l’exposition nous embarque aux côtés des Arabes, maîtres des mers, et des grands navigateurs européens qui empruntèrent leurs routes, pour un périple en Méditerranée et jusqu’aux confins de l’océan Indien. Des débuts de l’islam à l’aube du XVIIème siècle, une aventure en mer à voir et à vivre, au fil d’un parcoursimmersif mêlant son, images et procédés optiques.

D’extraordinaires récits de voyages ont conté la richesse des échanges maritimes entre les mers de l’Ancien Monde. Les plus fameux des témoins-voyageurs partagent ici ces fabuleux récits, fils d’Ariane de l’exposition.

Ces histoires conduiront le visiteur à la croisée de l’or d’Afrique et de l’argent d’Occident, des monnaies grecques et des diamants de Golconde, des verreries d’Alexandrie, de Venise ou de Bohême et des porcelaines, des soieries et des épices venues de Chine et des Moluques.

1 bis

Etendard en forme de tête de poisson, Deccan, Inde, XVIIIe siècle © Furusiyya Art Foundation/Noel Adams

1ter

Oiseau Rukhkh (détail), Iran ou Deccan, Inde, début du XVIIe siècle. Londres, collection Bashir Mohamed

3-1

Jami al-tawariKh (histoire universelle), Jonas et la baleine, Rashid al-Din, Tabriz, Iran, 1314-1315. © Nour Foundation. Courtesy of the Khalili Family Trust

3

Jami al-tawariKh (histoire universelle), Jonas et la baleine, Rashid al-Din, Tabriz, Iran, 1314-1315. © Nour Foundation. Courtesy of the Khalili Family Trust

3-2

Falnameh (Livre des sorts). Construction de l’arche de Noé, Golconde, Inde, vers 1610 © Nour Foundation. Courtesy of the Khalili Family Trust

Avec Sindbad, le marin des Mille et Une Nuits, l’exposition emporte d’abord le visiteur à la découverte de la mer, étrange et redoutable. Sur elle plane l’inquiétant oiseau mythique Rukh. Des monstres marins la peuplent, que figurent les miniatures fabuleuses des ’Ajâ’ib, les Merveilles de la Création du lettré persan al-Qazwînî. Statuettes, tableaux, ex-votos, miniatures latines et arabes sont ici présentés pour souligner la dimension mystique, dans les traditions religieuses, des dangers de la mer.

Une épreuve divine mais aussi bien réelle. Pour preuve, le témoignage du voyageur géographe andalou Ibn Jubayr (1145-1217), qui fait le récit d’un naufrage, sur fond d’images de tempête…

2-1

Scène de naufrage du bateau de kâmârup, Abd Allab Kotbshah, Lahore, Pakistan, 1834-1835© Bibliothèque Nationale de France - Paris

Pour prendre la mer, il aura fallu apprendre à la maîtriser. Dans une ambiance apaisée, sous la conduite du navigateur Ibn Mâjid (1432-1500), le visiteur se familiarisera avec les gestes du marin, contemplera des merveilles d’instruments de navigation, et découvrira l’évolution des embarcations, en un parcours-découverte étayé de maquettes.

Grâce aux progrès de la cartographie, on maîtrise mieux l’espace. C’est ce que conte l’auteur d’un célèbre atlas du monde : le géographe
Al-Idrîsî (vers 1100-1165), dans un univers de cosmographies médiévales latines et arabes, cartes et portulans, mappemondes et autres traités astronomiques, et sous un ciel étoilé.

5

Planisphère Catalan, Espagne, 1450. © 2016. Photo Scala, Florence Courtesy of the Ministero Beni e Att. Culturali

2-2

Mappemonde, Fra Mauro, Venise, vers 1450. Fac-similé. Biblioteca Nazionale Marciana, Venise, Italie. © 2016. Photo Scala, Florence

2

Kitab-i bahriyye, Piri Reis, Turquie Ottomane, vers 1670. © Nour Foundation. Courtesy of the Khalili Family Trust

6

6-1

Tabula Rogeriana (livre de roger), Al-Idrîsî, Sicile, Italie, 1154 (original), XIXe siècle (facsimilé)© Bibliothèque Nationale de France - Paris

Le parcours évoque ensuite tour à tour Marco Polo (1254-1324), l’illustre marchand italien et Ibn Battûta (1304-1377), l’un des plus grands voyageurs du Moyen Âge dont les aventures maritimes sont contées dans un théâtre d’ombres. 

8

Trésor de Saint Denis. Jeu d’échec dit de Charlemagne, Salerne, Italie, XIe siècle© Bibliothèque Nationale de France - Paris

4

Coupe à pied, Venise, vers 1500-1550, verre azur translucide. Fondazione Musei Civici di Venezia, Museo Vetrario di Murano, Venise, Italie. © Photo Archive - Fondazione Musei Civici di Venezia

19

Collier de perles vénitiennes rosetta rondes, Venise, Italie, XVe siècle. Perles de verre. Côme, collection Augusto Panini.

23

Le pape Alexandre III remettant l'épée de commandement à Sébastien Ziani, doge de Venise, Italie, XVIe siècle. Ivoire sculpté. Angers, musée des Beaux-Arts, MTC1154

24

Le Bon Pasteur, Europe (?) ou Inde (?), début du XVIIe siècle. Ivoire, polychrome et dorure, socle bois. Ecouen, musée national de la Renaissance, E.Cl.17062. Photo © RMN-Grand Palais (musée de la Renaissance, château d'Ecouen) / Mathieu Rabeau

Tous trois font prendre la mesure de l’extraordinaire épopée des échanges maritimes, depuis le temps des califes jusqu’au règne des cités marchandes. Dès le début de l’Islam, les Arabes prennent le contrôle des routes maritimes, depuis le golfe Arabo-Persique jusqu’en Chine. Le matériel de l’épave du navire arabe de Belitung, un exceptionnel vestige du IXème siècle découvert en Indonésie, illustre ce pan d’histoire à travers des céramiques, objets d’art, manuscrits et autres monnaies.

7

Al-hârith part pour un voyage lointain dans l’océan indien en Compagnie d’Abû Zayd, Al-Harîrî, Al-Maqâmât (Les Séances), miniatures et calligraphie d’Al-Wâsitî, Iraq, 1237. Fac-similé. © Bibliothèque Nationale de France - Paris.

Viendra ensuite le temps de l’expansion européenne et l’esquisse  d’une première globalisation du monde, évoquée par les derniers guides de ce voyage, le marin et diplomate chinois Zheng He (1371-1433) et le navigateur portugais Vasco de Gama (v.1460-1524). Le parcours s’achèvera avec la naissance des grandes compagnies maritimes européennes, qui bouleversent durablement ces territoires.

11

Coupe à glaçure verte avec repose-pouce, épave de Belitung, Chine, IXe siècle. Céramique glaçurée. Singapour, Asian Civilisations Museum, Tang Shipwreck Collection, 2005.1.00202

12

Coupe à glaçure verte à bec, décor de poissons, épave de Belitung, Chine, IXe siècle. Céramique glaçurée. Singapour, Asian Civilisations Museum, Tang Shipwreck Collection, 2005.1.00411

27

Vase Changsha à double panse, épave de Belitung, Changsha, Chine, IXe siècle. Céramique glaçurée. Singapour, Asian Civilisations Museum, Tang Shipwreck Collection, 2005.1.00530.

25

Bol Changsha à décor peint sour glaçure, épave de Belitung, Changsha, Chine, IXe siècle. Céramique glaçurée. Singapour, Asian Civilisations Museum, Tang Shipwreck Collection, 2005.1.00634.

26

Bol Changsha à décor peint sous glaçure, épave de Belitung, Changsha, Chine, IXe siècle. Céramique glaçurée. Singapour, Asian Civilisations Museum, Tang Shipwreck Collection, 2005.1.00237.

30

Jarre Changsha en forme de tonneau, épave de Belitung, Changsha, Chine, IXe siècle. Céramique glaçurée. Singapour, Asian Civilisations Museum, Tang Shipwreck Collection, 2005.1.00589. 

29

Aiguière Changsha présentant un décor peint en relief, épave de Belitung, Changsha, Chine, IXe siècle. Céramique glaçurée. Singapour, Asian Civilisations Museum, Tang Shipwreck Collection, 2005.1.00029.

13-1

Plat à décor végétal et géométrique, épave de Belitung, Changsha, Chine, IXe siècle. Céramique glaçurée. Singapour, Asian Civilisations Museum, Tang Shipwreck Collection, 2005.1.00475.

28

Coupe quadrilobée à décor de carpes, épave de Belitung, Chine, IXe siècle. Argent. Singapour, Asian Civilisations Museum, Tang Shipwreck Collection, 2005.1.00386.

10

Arrivée de Vasco de Gama à Calicut. Atelier belge de Tournai, début du XVIe siècle © Bridgeman Images

14

Portrait de Don Afonso de Albuquerque, Goa, Inde, XVIe siècle Luisa Oliveira/José Paulo Ruas, 2015© DGPC

9

Brûle-parfum sphérique, Syrie ou Égypte, XVIe- XVIIe siècle. © Victoria and Albert Museum, London

15

Plat (sahan) à décor de tulipes. Diam. 27,4 cm. Céramique siliceuse à décor bleu cobalt et bleu turquoise sur fond blanc. Empire ottoman, ateliers d’Iznik (Turquie actuelle); Vers 1535-1545, 2015.7.1 © Mucem/Yves Inchierman

16

Plat à décor de bateau à trois voiles latines, Iznik,Turquie, entre 1650-1700 © RMN-Grand Palais (musée de la Renaissance, château d’Ecouen) / René-Gabriel Ojéda

21

Plat à décor oriental dans le style saz, bleu cobalt et turquoise, épave de Saint Paul, Iznik, Turquie, 1530-1540. Céramique siliceuse glaçurée. Dubrownik, Maritime Museum, DUM PM 4171

22

Plat à décor rayonnant de style polychrome, épave de Saint Paul, Iznik, Turquie, 1580-1585. Céramique siliceuse glaçurée. Dubrownik, Maritime Museum, DUM PM 4202.

20

Bol à décor de feston bleu, épave de Saint Paul, Iznik, Turquie, 1550-1600. Céramique siliceuse glaçurée. Dubrownik, Maritime Museum, DUM PM 4182.

1 bis

Ensemble de céramiques chinoises pour le marché musulman, Chine, dynastie des Ming, règne de Zhenghe (1516-1512). Céramique. Londres, Furusiyya Art Foundation 

1ter

Ensemble de céramiques chinoises pour le marché musulman, Chine, dynastie des Ming, règne de Zhenghe (1516-1512). Céramique. Londres, Furusiyya Art Foundation

Immersive et généreuse, la scénographie de l’exposition, construite en trois temps, propose un parcours visuel spectaculaire, ponctué de nombreux points de repères cartographiques. Les grands témoins voyageurs tissent le fil rouge et incarnent cette grande épopée, livrant leurs récits au fil des salles. Sindbad, Ibn Jubayr, Ibn Mâjid, Marco Polo, Ibn Battûta, Zheng He et Vasco de Gama s’animent par des systèmes Pepper-Ghosts. Inventé au XIXème siècle ce procédé reste l’un des plus utilisés aujourd’hui encore dans la création d’hologrammes. 

Dès le 24 novembre un boutre omanais, majestueux voilier traditionnel de 30m de long s’amarrera sur le parvis de l’IMA, venant parfaire le parcours de l’exposition. 

17

Nizwa © Reno Marca

18

Illustration du boutre © Reno Marca

Fruit d’un partenariat exceptionnel MuCEM-Institut du monde arabe, l’exposition Aventuriers des mers sera présentée à l’IMA du 15 novembre 2016 au 26 février 2017 puis au MuCEM à Marseille, du 7 juin au 9 octobre 2017.

 

1 bis

Clin d'oeil. Détail d'un canon de la VOC, Amsterdam

2

Vue 3D de l’exposition "Aventuriers des mers" à l'Institut du Monde Arabe © Atelier Maciej Fiszer 

2-1

Vue 3D de l’exposition "Aventuriers des mers" à l'Institut du Monde Arabe © Atelier Maciej Fiszer 

2-2

Vue 3D de l’exposition "Aventuriers des mers" à l'Institut du Monde Arabe © Atelier Maciej Fiszer