19 septembre 2017

Plastron de guerrier Mochica en or martelé, découpé, repoussé, Mochica formatif, Pérou, 100 avant – 300 après J.-C.

3

Lot 48. Plastron de guerrier Mochica en or martelé, découpé, repoussé, Mochica formatif, Pérou, 100 avant – 300 après J.-C. Estimation : 25 000 € / 35 000 €. © Millon et Associés Paris.

Plastron de guerrier destiné à épouser le torse du seigneur qui le portait au cours des grandes cérémonies. Il arbore trois têtes de profil sur chaque côté. Celles-ci personnifient des ennemis vaincus. La partie basse et haute est agrémentée de serpents jaguars bicéphales. Ce magnifique plastron présente deux figures totémiques distinctes. La première un serpent bicéphale symbolisant la voute céleste et l’embarcation qui permet d’y accéder. La seconde un serpent jaguar bicéphale, le corps tressé évoquant le lien qui unit la tribu à son chef. Le serpent bicéphale représente l’eau, la pluie et par extraction la fécondation de la terre. Accompagné de la divinité à crocs de félin, il est considéré comme l’animal protecteur des puissants. Or martelé, découpé, repoussé; 20 x 24 cm.

Chez les Mochicas, l’être mythique le plus important est sans nul doute ce serpent jaguar. Cette iconographie se retrouve dans les productions les plus anciennes. Elle s’inscrit dans la tradition esthétique des hautes terres du nord dont le temple de Chavin de Huantar est un exemple. On retrouve également dans cette oeuvre des influences Cupisniques.

Moche gold warrior’s breastplate; 7 7⁄8 x 9 1/2 in.

Provenance: Ancienne collection Alvaro Guillot Muñoz, années 1935-1950.

Art Pré-Colombien : Collection Berjonneau-Muñoz chez Millon et Associés Paris, 75009 Paris, le 20 Septembre 2017 à 14h00


Commentaires sur Plastron de guerrier Mochica en or martelé, découpé, repoussé, Mochica formatif, Pérou, 100 avant – 300 après J.-C.

Nouveau commentaire