4

5

Lot 34. Statue lü me Dan, Côte-d’IvoireEstimation : 10 000 € / 15 000 €. Photo: Cornette de Saint Cyr

Bois. H. 73 cm

Les sculptures anthropomorphes Dan sont d’une grande rareté, et constituent de fait un corpus très étroit. Elles sont affublées du nom vernaculaire de lü me, qui voudrait simplement dire « personnage en bois » . Ces sculptures qui auraient été créées comme de simples œuvres d’art dans le seul but d’honorer la beauté des femmes de chefs importants étaient commanditées par ces derniers aux meilleurs sculpteurs locaux et conservées dans les trésors de chefferies, seulement exhibées en de rares occasions pour accroitre le prestige de leurs détenteurs. 

Le style général très particulier de cette belle sculpture, position des jambes, des bras et des mains, ainsi que la ligne verticale frontale, les sourcils hachurés, la bouche dévoilant des dents implantées, et surtout les riches scarifications recouvrant la poitrine et l’abdomen renvoient directement aux quelques œuvres attribuées au grand maître sculpteur Zlan (Sran) de Belewale décédé en 1960.

S’il est toujours fort délicat d’attribuer avec certitude une œuvre à un maître africain, on peut toutefois avancer avec une quasi certitude que cette sculpture est au moins l’œuvre d’un artiste formé dans son atelier. 

La surface est recouverte d’une épaisse peinture noire, et les bords antérieurs des deux coques de la coiffure légèrement échancrés laissaient autrefois retomber des nattes postiches.  

Provenance : - Ancienne collection Française 
- Collection privée Européenne. 

Références bibliographiques : - H. Himmelheber, « Negerkunst », 1960, p. 171 
- Fischer & Himmelheber: «Die Kunst der Dan» Rietberg Museum Zurich 1976

Arts Tribal chez Cornette de Saint Cyr Paris, 75008 Paris, le 31 Octobre 2017 à 14h30. Expert : Cabinet Daffos-Estournel. Tel. : +33 6 09 22 55 13 – www.aaoarts.com