image002

Genève – Ce soir, à Genève, l’une des plus importantes collections de bijoux royaux jamais mises en vente est entrée dans l’histoire des enchères. Les 100 trésors de la famille Bourbon-Parme ont réalisé un montant total de CHF 53 522 875 (53 138 046 $), une enchère record pour une vente de bijoux royaux, éclipsant la vente légendaire des bijoux de la Duchesse Windsor qui avait réalisé 50,3 millions $ en 1987. Ce résultat représente plus de sept fois les estimations précédant la vente (est. 4,2 – 7 millions CHF / 4,2 – 7 millions $). Des enchères passionnées ont fait monter les prix de 90% des lots au-dessus des estimations hautes. Le lot phare de la vente, un superbe pendant en diamants avec une perle naturelle d’une taille exceptionnelle ayant appartenu à la reine Marie-Antoinette a atteint 36 427 000 CHF (36 165 090 $), un prix record pour une perle naturelle, représentant trois fois le prix du précédent record (11,8 millions $ réalisés par la Pérégrina en décembre 2011.

31uXl-Zg

 Lot 100. Formerly in collection of Marie Antoinette, Queen of France (1755-1793). Exceptional and highly important natural pearl and diamond pendant, 18th century. Estimate 1,000,000 - 1,990,000 CHF. Lot sold CHF 36,427,000 (USD 36,165,090 ) to an European Private. World auction record for a natural pearl© Sotheby's

Après avoir pu apprécier l’exceptionnelle beauté de cette collection à l’occasion d’expositions travers le monde, les collectionneurs internationaux et passionnés de joaillerie étaient au rendez-vous ce soir. Des participants issus de 43 pays ont pris part à la vente. Signe des temps modernes et de l’attrait universel de la collection, 55% des inscrits ont enchéri en ligne et un quart des enchérisseurs participaient pour la première fois à une vente chez Sotheby’s. 

A l’issue de la vente, David Bennett, Président du département international de Haute Joaillerie de Sotheby’s, a déclaré: « Il y a trente ans, j’ai fait partie de l’équipe de spécialistes chargés de la vente des bijoux de la Duchesse de Windsor – une vente qui a marqué un tournant dans l’histoire des enchères de haute joaillerie. Ce soir, un nouvel échelon a été gravi dans le domaine des enchères de bijoux royaux et de provenance aristocratique, une catégorie dans laquelle Sotheby’s a été pionnière depuis de nombreuses années ».

Daniela Mascetti, Présidente du département de Haute Joaillerie en Europe, a ajouté : « L’effet Marie-Antoinette était à son comble ce soir. Nulle autre reine n’est plus connue pour sa passion pour les bijoux et ses perles et diamants qui ont survécu les tumultes de l’histoire ont suscité l’intérêt de collectionneurs du monde entier ».

LES BIJOUX DE MARIE-ANTOINETTE
Au coeur de cette collection se trouvait un groupe de dix extraordinaires bijoux ayant appartenu à Marie-Antoinette qui a réalisé un total de 43,1 millions CHF / 42,7 millions (estimation 1,6 – 2,9 millions CHF / 1,6 – 2,9 millions $).

Le périple de ces bijoux à travers l’histoire est fascinant. Avant d’être emprisonnée, Marie-Antoinette a emballé les bijoux personnelles dans du coton avant de les placer dans un coffre en bois. Ils sont ensuite envoyés à Bruxelles, puis à Vienne, pour être remis à l’Empereur d’Autriche, neveu de la reine. Ils sont conservés dans la capitale autrichienne jusqu’à la libération de la fille de Marie Antoinette, Madame Royale, en 1795, et seront transmis de génération en génération au sein de la famille Bourbon-Parme au cours des deux siècles suivants. 

Plusieurs enchérisseurs se sont affrontés pour un très beau collier à trois rangs, serti de perles fines ayant également appartenu à Marie-Antoinette. Le bijou s’est finalement vendu 2 295 000 CHF / 2 278 499 $ (lot 97, estimation 200 000 – 300 000 CHF / 200 000 – 300 000 $).

AJ6HCOrg

5

Lot 97. Formerly in collection of Marie Antoinette, Queen of France (1755-1793). Important natural pearl and diamond necklace. Estimate 200,000 - 300,000 CHF. Lot sold CHF 2,295,000 (USD 2,278,499 ) to an European Private© Sotheby's

Une superbe broche en diamants sertie d’un ravissant diamant jaune a également suscité l’engouement des collectionneurs, trouvant preneur pour 2 115 000 CHF / 2 099 793 $ (lot 95, estimation 50 000 – 80 000 CHF / 50000 – 80 000 $).

3

4

Lot 95. Formerly in collection of Marie Antoinette, Queen of France (1755-1793). Diamond brooch, late 18th century + fitted case. Estimate 50 000 – 80 000 CHF. Lot sold 95 CHF 2,115,000 (USD 2,099,793 ) to an European Private© Sotheby's

L’un des bijoux les plus personnels de la collection, une bague en diamants portant les initiales MA et renfermant une mèche des cheveux de la reine a éclipsé les estimations et atteint 447 000 CHF / 443 786 $ (lot 92, estimation 8 000 – 10 000 CHF / 8 000 – 10 000 $).

6

Lot 92. Formerly in collection of Marie Antoinette, Queen of France (1755-1793). Diamond and woven hair ring, 18th centuryEstimate 8 000 – 10 000 CHF. Lot sold CHF 447 000 (USD 443 786). © Sotheby's

D’AUTRES LOTS PHARES DE LA COLLECTION BOURBON-PARME

Cette collection extraordinaire comprenait également de somptueux bijoux témoignant des liens de la famille avec les maisons royales d’Italie, de France, d’Espagne et d’Autriche.

Deux extraordinaires décorations, de l’Ordre du Saint-Esprit et de l’Ordre de la Toison d’Or, tous deux ayant appartenu au Duc d’Angoulême, se sont vendus respectivement pour 1 635 000 CHF / 1 623 244 $ (lot 89, estimation 100 000 – 200 000 CHF / 100,000 – 200 000 $) et 1 695 000 CHF / 1 682 813 $ (lot 90, estimate CHF 300 000 – 400 000 / $ 300 000 – 400 000).

8

10

11

9

Lot 89. From Louis-Antoine de Bourbon, Duc d’Angoulême and Comte de Marnes (1775-1844), the eldest son of Charles X, who was Grand Admiral of France from 1814 to 1830. Diamond and emerald Order of the Saint-Esprit, France, circa 1820. Estimate 100,000 - 200,000 CHF. Lot sold CHF CHF 1,635,000 (USD 1,623,244) to an Anonymous Private. © Sotheby's

7

12

Lot 90. From Louis-Antoine de Bourbon, Duc d’Angoulême and Comte de Marnes (1775-1844), the eldest son of Charles X, who was Grand Admiral of France from 1814 to 1830. Gem set diamond Order of the Golden Fleece, circa 1820. Estimate 300,000 - 400,000 CHF. Lot sold CHF 1,695,000 (USD 1,682,813) to an Asian Private© Sotheby's

Une impressionnante tiare en diamants réalisé par le célèbre joaillier viennois Hübner pour Marie-Anne d’Autriche en 1912 a été couronné de succès et atteint 975 000 CHF / 967 990 $ (Lot 88, estimation 350 000 – 550 000 CHF / 350 000 – 550 000 $).

225b1c739ddd1ea37946cda3f7d21f27

c1483fdba5f0ddd43e6ce0302d08d61e

b26b0ad3208321d5158ee165504a92f9

958f063c5d22e1bc8f5430b48b6bd698

Lot 88. Maria Anna of Austria's Diamond tiara, Hübner, 1912. Estimate 350,000 - 550,000 CHF. Lot sold CHF 975,000 (USD 967,990) to an Asian Private© Sotheby's

Une superbe parure en diamants orné d’un pendentif détachable réalisé pour Louise de France et comprenant cinq diamants ayant appartenu à la fille de Marie-Antoinette, ainsi que de nombreux diamants provenant de l’épée du Duc de Berry a attiré de nombreuses enchères pour se vendre 855 000 CHF / 848 853 $ (lot 86, estimation CHF 300 000 – 500 000 / $ 300 000 – 500 000).

089cce912e20015f302a1ed11469c04f

e4f1df44aba725e58644a4bc3d95ad74

Lot 86. Superb diamond parure comprising a diamond rivière, a brooch set with cushion-shaped diamonds and a pair of earrings; the diamonds come from Charles Ferdinand d’Artois, Duc de Berry (1778-1820), Charles X’s son; Marie-Thérèse de France, Madame Royale, Marie Antoinette’s daughter (1778-1851); and Princess Isabelle de Croÿ, Archduchess Frédéric of Austria (1856-1931). Estimate 300,000 - 500,000 CHF. Lot sold CHF 855,000 (USD 848,853) to a China Private. © Sotheby's

Une sensationnelle paire de boucles d’oreilles girandoles en diamants ayant appartenu à la Duchesse de Parme s’est envolée pour 735 000 CHF / 729 715 $ (lot 48, estimation 150 000 – 250 000 CHF / 150 000 – 250 000 $).

14a67b3befada36517596c28d6c5cecd

fhWgmY9Q

Lot 48. Formerly in the collection of Marie-Thérèse de Savoie, Duchess of Parma (1803-1879). Pair of diamond pendent earrings, first half of the 19th century. Estimate 150,000 - 250,000 CHF. Lot sold CHF 735,000 (USD 729,715) to a China Private© Sotheby's

Un ravissant diamant « Fancy Orangy Pink » pesant 2,44 carats a été adjugé 579 000 CHF / 574 837 $ (lot 81, estimation 120 000 – 180 000 CHF / 120 000 – 180 000 $).

e18e89fda497799c2dfe4808b27aac50

548b1b52ea33a0283cae43ecc441d6ab

Lot 81. Given by Archduke Frédéric of Austria (1856-1936) to his daughter, Archduchess Marie Anne of Austria, Princess Elie de Bourbon Parme (1882-1940), on the occasion of the birth of her son, Robert, in 1909. Impressive fancy orangy pink diamond ring, circa 1909. Estimate 120,000 - 180,000 CHF. Lot sold CHF 579,000 (USD 574,837) to an Anonymous Private© Sotheby's

86581194a4b4fb217dfc318ec5690cd9

tszjFyRA

Lot 79. Given by Princess Isabelle de Croÿ, Archduchess Frédéric of Austria (1856-1931), to her daughter, Archduchess Marie Anne of Austria (1882-1940), on the occasion of her wedding to Prince Elie de Bourbon-Parme (1880-1959) in 1903. Impressive sapphire and diamond brooch, circa 1900. Estimate 120,000 - 180,000 CHF. Lot sold CHF 555,000 (USD 551,010) to a China Private© Sotheby's