13-carlo_maratta_josue_arretant_le_soleil-1600x0

Carlo MARATTA (1625-1713), Josué arrêtant le soleil, huile sur toile, collection Motais de Narbonne. © Orléans, Musée des Beaux-Arts/Christophe Camus

TOULOUSE - Dans la lignée des expositions consacrées aux collections privées, c’est avec un grand bonheur que la Fondation Bemberg, après le Musée des Beaux -Arts d’Orléans, présentera du 22 février au 2 juin 2019, celle, tout à fait exceptionnelle, d’Héléna et Guy Motais de Narbonne. L’étape toulousaine sera par ailleurs l’occasion de découvrir le dernier tableau acquis en novembre dernier par les collectionneurs. 

Datés entre le XVIIe et le XVIIIe siècles, soixante-dix-neuf peintures et deux dessins de maîtres français et italiens de renom - tels que Charles Le Brun, François Boucher côté français ou Francesco Cairo et Donato Creti côté italien- illustreront tant dans les sujets religieux que profanes les courants du caravagisme et du classicisme par le prisme de la relation intime entre l’œuvre et le collectionneur.

Initiées dans les années 80, les premières acquisitions d’Héléna et Guy Motais de Narbonne n’ambitionnent pas de devenir une collection et pourtant au fil des années c’est tout un pan de l’histoire de l’art qui se constitue. Ce couple d’érudits marque son attirance pour des œuvres où l’histoire et l’humain sont prépondérants. Chacune des œuvres, marquée par le rapport violence/douceur, ombre/lumière, donne toute sa place à la créativité de l’artiste.  

Le visiteur comprendra aisément leur choix guidé par l’émotion plus que la raison. Tout comme Georges Bemberg, Héléna et Guy Motais de Narbonne ne conçoivent l’art que dans le partage et cette volonté se traduit non seulement par leurs proches relations avec des historiens de l’art mais aussi avec le public. En véritables mécènes, ils ont déjà fait don d’œuvres à différents musées. Afin de mettre en valeur la qualité de cette exposition, placée sous le parrainage de Pierre Rosenberg membre de l’Académie française et grand connaisseur de cette collection et le commissariat d’Olivia Voisin, directrice du Musée d’Orléans, la Fondation Bemberg a confié la scénographie à Nathalie Crinière.

Ainsi, La Fondation Bemberg, sous la présidence d’Alfred Pacquement, entend proposer un fabuleux voyage au cœur de l’histoire de l’art où chaque œuvre raconte une histoire.

Commissariat : Olivia VOISIN, directrice des musées d'Orléans

Du 22 février 2019 au 02 juin 2019

11-jacques_stella_vulcain_forgeant_les_fleches_de_l_amour-1600x0

Jacques STELLA (1596-1657), "Vulcain forgeant les flèches de l’Amour", c. 1644-1645, Huile sur toile, H. 0,695 ; L. 0,575 - Collection Motais de Narbonne © Orléans, Musée des Beaux-Arts / Christophe Camus.

1-jacques_blanchard_la_madeleine_penitente-150x150

Jacques BLANCHARD, "La Madeleine pénitente", Huile sur toile, H. 1,29 ; L. 0,99 - Collection Motais de Narbonne © Collection Motais de Narbonne © Christophe Camus.

9-charles_poerson_l_annonciation-1600x0

Charles POERSON (1609-1667), "L'Annonciation", Huile sur toile, H. 0,648 ; L. 0,572 - Collection Motais de Narbonne © Orléans, Musée des Beaux-Arts / Christophe Camus.

8-francois_le_moyne_jacob_et_rachel_au_puits-1600x0

François LE MOYNE, "Jacob et Rachel au puits", vers 1720, Huile sur toile, H. 0,812 ; L. 0,652 - Collection Motais de Narbonne © Orléans, Musée des Beaux-Arts / Christophe Camus. 

7-carle_vanloo_apotheose_de_saint_gregoire-1600x0

Carle VAN LOO (1705-1765), "Apothéose de saint Grégoire", vers 1762-1764, Huile sur toile, D. 0,69 - Collection Motais de Narbonne © Courtesy Didier Aaron & Cie.

6-simon_vouet_autoportrait-1600x0

Simon VOUET (1590-1649), "Autoportrait", Huile sur toile - Collection Motais de Narbonne © Orléans, Musée des Beaux-Arts / François Lauginie.

5-francesco_cairo_david_tenant_la_tete_de_goliath-1600x0

Francesco CAIRO (1607-1665), "David tenant la tête de Goliath", Huile sur bois - Collection Motais de Narbonne © Orléans, Musée des Beaux-Arts / Christophe Camus.

4-giovanni_francesco_barbieri_le_guerchin_saint_pierre_apotre-1600x0

Giovanni Francesco BARBIERI, dit IL GUERCINO (Le Guerchin) (1591-1666), "Saint Pierre apôtre", Huile sur toile, H. 1,130 ; L. 0,925 - Collection Motais de Narbonne © Musée du Louvre / Pierre Ballif.

3-gabriel_francois_doyen_le_sacrifice_d_iphigenie-1600x0

Gabriel-François DOYEN (1726-1806), "Le Sacrifice d'Iphigénie", 1749-1750, Huile sur toile, H. 1,56 ; L. 1,90 - Collection Motais de Narbonne © Musée du / Pierre Ballif.

2-charles_mellin_apollon-1600x0

Charles Mellin (vers 1598-1649), "Apollon", Huile sur toile, H. 1,055 ; L. 0,840 - Collection Motais de Narbonne © Musée du Louvre / Pierre Ballif.

17-giuseppe_bazzani_le_christ_mort_pleure_par_les_anges-le-christ-mort-pleure-par-les-anges-1600x0

Giuseppe BAZZANI, "Le Christ mort pleuré par les anges", Huile sur toile, H. 0,96 ; L. 0,74 - Collection Motais de Narbonne © Orléans, Musée des Beaux-Arts / Christophe Camus.

16-gregorio_de_ferrari_le_repos_pendant_la_fuite_en_egypte-1600x0

Gregorio DE FERRARI, "Le Repos pendant la fuite en Egypte", Huile sur toile, H. 0,990 ; L. 0,749 - Collection Motais de Narbonne © Orléans, Musée des Beaux-Arts / Christophe Camus.

15-lubin_baugin_la_vierge_a_l_enfant-1600x0

Lubin BAUGIN (c. 1610-1663), "La Vierge à l'Enfant", Huile sur toile, H. 0,537 ; L. 0,408 - Collection Motais de Narbonne © Orléans, Musée des Beaux-Arts / Christophe Camus.

14-anonyme_romain_un_docteur_de_l_eglise_orientale-1600x0

Anonyme romain (Jusepe Ribera ou son entourage ?), "Un Docteur de l'église orientale (?), Saint Diacre", c. 1610-1630, Huile sur toile, H. 1,08 ; L. 0,80 - Collection Motais de Narbonne © Galerie Canesso, Paris.

12-gioacchino_assereto_saint_jean_baptiste-1600x0

Gioacchino ASSERETO (1600-1650), "Saint Jean Baptiste", Huile sur toile, H. 1,158 ; L. 0,958 - Collection Motais de Narbonne © Agence Photo F.

10-nicolas_colombel_portrait_de_femme_sous_les_traits_de_venus-1600x0

Nicolas COLOMBEL (1644 ?,-1717), "Portrait de femme sous les traits de Vénus ou d'une source", Huile sur toile, H. 0,600 ; L. 0,745 - Collection Motais de Narbonne © Orléans, Musée des Beaux-Arts / Christophe Camus.