40_Cabinets_de_curiosités_Horloge_à_automate_figurant_un_dromadaire_monté__Augsbourg_v1595_1605_Collection_Kugel__détails__et_Aldrovandi__Monstrorum_historia__Bologne__1642__détail____FH_v3

LANDERNEAU - À l'invitation du Fonds Hélène & Edouard Leclerc, Laurent Le Bon proposera à partir du 23 juin prochain une exposition sur les cabinets de curiosités.

Lieu essentiel de la culture renaissante et baroque, instrument de savoir autant que de plaisir esthétique, au carrefour de l’art et de la science, le cabinet de curiosités s’effaça devant le rationalisme des Lumières, ne subsistant que dans les musées secrets de quelques collectionneurs nostalgiques.

Il ne suscita, au début du 20e siècle, que l’intérêt des historiens, des amateurs de bizarre et des surréalistes qui en apprécièrent l’étrangeté et les aspects poétiques. Il fallut attendre le passage au siècle suivant pour voir le phénomène connaître une résurgence paradoxale et prendre une ampleur nouvelle. Après s’être vu consacrer, en France, à Poitiers en 2013, une exposition, « La Licorne et Le Bézoard », qui se proposait d’en retracer l’histoire, le cabinet de curiosités fait l’objet, dans le projet du FHEL, d’une approche renouvelée.

Prenant acte du fait que, devenu source d’inspiration de nombreux artistes, thème d’expositions internationales aussi bien que tendance du goût et du décor intérieur, le cabinet de curiosités fait désormais partie de l’imaginaire contemporain, la présente exposition se propose d’en suivre différentes expressions, échos et interprétations.

S’ouvrant sur une mise en perspective historique, elle s’intéresse essentiellement aux regardeurs qui auront réinventé, dans les dernières décennies, le concept de cabinet de curiosités : qu’il s’agisse d’institutions comme le Muséum national d’Histoire naturelle, le musée de la Chasse et de la Nature à Paris, le musée d’anatomie de Montpellier ou le musée Le Secq des Tournelles à Rouen, de personnalités singulières, comme le fondateur de la Maison rouge, Antoine de Galbert ou d’artistes comme Miquel Barceló, Jean-Jacques Lebel ou Théo Mercier. S’ébauche ainsi, sur près de 1000 mètres carrés, dans une scénographie étonnante, ce qui pourrait être un cabinet de curiosités du moment présent.

Commissariat Laurent Le Bon - Commissaire associé Patrick Mauriès

anamorphose-presenteede-exposition-Cabinets-curiosite-Fonds-Helene-Michel-Leclerc-Landernau-France_1_1399_933

Une anamorphose présentée lors de l'exposition "Cabinets de curiosité" au Fonds Hélène et Michel Leclerc à Landernau, en FranceAFP / Fred TANNEAU

fce4b67bf8a34f1b66a00dd407fbb493321cb9f6

Le buste momifié de Germaine D, présentée lors de l'exposition "Cabinets de curiosité" au Fonds Hélène et Michel Leclerc, à Landernau en France. AFP / Fred TANNEAU

8a39e303b9a5c2cb567c63c399c7cc6a011fe1fb

Des sculptures anatomiques en cire présentées lors de l'exposition "Cabinets de curiosité" au Fonds Hélène et Edouard Leclerc à Landernau en France. AFP / Fred TANNEAU

9a4552fd17c274ee86f246c17101a72c92c36308

Une sculpture en cire des siamois Giacomo et Giovanni-Battista Tocci présentée lors de l'exposition "Cabinets de curiosité" au Fonds Hélène et Edouard Leclerc à Landernau en France. AFP / Fred TANNEAU

LANDERNEAU.- An essential feature of Renaissance and Baroque culture, an instrument of knowledge as well as of aesthetic pleasure, at a meeting point of art and science, the cabinet of curiosities disappears before rationalism in the Age of Enlightenment, mainly surviving in the secret museums of some nostalgic collectors. 

At the beginning of the 20th century, it only aroused the interest of historians, amateurs of the bizarre and the surrealists who appreciated its strangeness and poetic aspects. We needed to wait till the following century to witness the cabinet of curiosity achieve a paradoxical resurgence and take on a new lease of life. After having gained acceptance thanks to ‘La Licorne et Le Bézoard’, an exhibition in Poitiers, France, in 2013, which proposed to retrace its history, the cabinet of curiosities benefits from a very different approach in the project at Fonds Hélène & Édouard Leclerc

Duly noting that having become a source of inspiration for numerous artists, a theme for international exhibitions, and also a trend in general taste and interior design, and that the cabinet of curiosities is now part of today’s imaginary, the present exhibition proposes to follow its various expressions, echoes and interpretations. Opening on a historical perspective, it mainly focuses on the viewers who have renewed, in recent decades, the concept of cabinet of curiosities: established bodies like the Muséum national d’Histoire naturelle, the Musée de la chasse et de la nature in Paris, the Musée d’anatomie in Montpellier and the Musée Le Secq de Tournelles in Rouen, and individuals like Antoine de Galbert, the founder of Maison rouge, and artists like Miquel Barceló, Jean-Jacques Lebel and Théo Mercier. Over more than 1,000 square metres, in a astonishing scenography what could be a cabinet of curiosities of our times is currently taking shape. 

“This summer, at the FHEL, we will give you a completely original rendezvous... at least, out of the ordinary. Let yourself be surprised! Enter into this curious fantasy with us and let’s set out together with Laurent Le Bon, curator of the exhibition, and Patrick Mauriès, to discover these universes, these incredible collections, these ‘Cabinets of curiosities’. These bizarre and motley worlds, from the most mysterious to the most strangely familiar, are filled with objects and histories that cross time, places, societies, at the junction of arts, cultures, sciences and literature. Landerneau has not finished amazing you!” --Michel-Édouard Leclerc 

Exhibition curator: Laurent Le Bon Associated/Co-curator Patrick Mauriès

fonds-2

This photograph taken on June 21, 2019 shows a foetus skeleton displayed during the exhibition "Cabinets of curiosities" at the Fonds Helene et Edouard Leclerc, in Landerneau, western France. The exhibition "Cabinets of curiosities" will run from June 23, 2019 to November 3, 2019. Fred TANNEAU / AFP