3JtMsGxg

Photo courtesy Sotheby's.

Genève – Cet automne, Sotheby’s présentera des bijoux d’exception issus d’une importante collection américano-asiatique dans le cadre de ventes qui auront lieu à New York et à Genève. Cet ensemble extraordinairement varié a été assemblé au cours de cinq décennies par une collectionneuse, au gré d’acquisitions faites auprès des plus importantes maisons joaillières du XXème siècle, dont Cartier, Van Cleef & Arpels et le « roi du diamant » Harry Winston. La collection s’articule autour de deux axes : des bijoux classiques ornées de diamants et de pierres précieuses exceptionnels, d’une part et d’autre part, des pièces de haute joaillerie inspirées par la mode que la collectionneuse aimait à porter quotidiennement.

La pièce maîtresse de la collection est un extraordinaire bracelet Art Déco en saphirs et diamants créé par Cartier en 1927, soit durant l’apogée créatrice de la prestigieuse maison. Le bracelet est serti d’un sensationnel saphir birman de 47,07 carats, ainsi que de deux magnifiques diamants blancs taille poire pesant 9,27 carats et 8,60 carats (estimation : $2-3 millions / CHF 2-3 millions).

chxA8VXw

Cartier. Bracelet Art Déco, saphir «pain de sucre» birman de 47,07 carats, deux diamants blancs taille poire pesant 9,27 carats et 8,60 carats, 1927. Estimation : $2-3 millions (CHF 2-3 millions).  Photo courtesy Sotheby's.

 

La collection, qui comprend également des œuvres d’art chinois1 , sera répartie entre une vente à New York le 25 septembre (« Fine Jewels) et la vente de Haute Joaillerie de Genève les 11 et 13 novembre 2019 (« Magnificent Jewels & Noble Jewels »). Les lots phares seront exposés pour la première fois en septembre à New York et Los Angeles. Ces expositions seront suivies d’une tournée internationale avec des dates à Hong Kong, Singapour, Taipei, Londres et Genève2 . 

Pour David Bennett, Président du Département International de la Haute Joaillerie, « Cette collection est marquée par la passion et la joie de celle qui l’a assemblée. Nous savons que leur propriétaire adorait ces bijoux et les portait régulièrement. Le bracelet Art Déco signé Cartier est époustouflant et son saphir « pain de sucre » birman, d’une qualité et d’une couleur à couper le souffle. Ces bijoux sont intemporels et il ne fait nul doute qu’ils sauront séduire les collectionneurs du monde entier ».

S’exprimant à propos du bracelet, Daniela Mascetti, Chairman pour l’Europe au Département de la Haute Joaillerie, a ajouté : « Il s’agit d’un superbe exemple de l’art joaillier de Cartier. La géométrie rectiligne de son design, fidèle aux principes architecturaux de l’époque, contraste magnifiquement avec la douceur du saphir en cabochon. Ce savant équilibre, associé à l’extrême qualité des pierres précieuses et le savoir-faire extraordinaire de Cartier, en font un véritable chef-d’œuvre de haute joaillerie. » 

Créations emblématiques & pierres précieuses d’exception Vente de Haute Joaillerie, Genève, 11 & 13 novembre 2019

Le magnifique bracelet Art Déco au cœur de la collection est serti d’un saphir birman de 47,07 carats, d’un bleu très recherché : le « Royal Blue ». Tout aussi remarquable, la transparence de cette pierre est extraordinaire. La taille cabochon dénote la volonté de Cartier de créer une pièce réellement exceptionnelle. Compte tenu de la qualité du saphir, la taille en facettes aurait pu être privilégiée pour conserver le maximum de carats mais le joaillier a choisi de donner la primauté au design. 

MQVoVFpA

8qPTTiZg

Cartier. Bracelet Art Déco, saphir «pain de sucre» birman de 47,07 carats, deux diamants blancs taille poire pesant 9,27 carats et 8,60 carats, 1927. Estimation : $2-3 millions (CHF 2-3 millions) Photo courtesy Sotheby's.

La fin des années 1920 est l’une des périodes de Cartier les plus marquées par l’influence de la Chine et de l’Extrême Orient. Le saphir cabochon, ainsi que les diamants taille ancienne dans le style moghole, évoquent les motifs et le style dit « exotiques » du joaillier, tandis que les maillons du bracelet, composés de diamants rectangulaires et de saphirs, sont inspirés par l’esthétique géométrique de la période Art Déco. 

Parmi les autres lots phares de la collection figure une autre pièce emblématique des créations Art Déco de Cartier: une broche saphirs et diamants datant de 1937. Cette pièce reflète également l’évolution du design Cartier : au gré de leur recherche de formes toujours plus linéaires et architecturales, adaptées à l’ère des machines, les symboles tels que l’éventail deviennent de plus en plus abstraites (estimation 150 000 – 250 000 CHF / 150 000 – 250 000 $). 

2OPK_jeQ

Cartier. Broche Art Déco en saphirs et diamants, 1937. Estimation : 150 000 – 250 000 CHF (150 000 – 250 000 $) Photo courtesy Sotheby's.

Autres lots phares de la vente de Genève :

bQ1mX-bQ

Broche et boucles d’oreilles « Serti Mystérieux », Van Cleef & Arpels. Estimation : 175 000 – 225 000 CHF (175 000 – 225 000 $)Photo courtesy Sotheby's.

5TzYOmKQ

Bague en saphir et diamants, Cartier Sertie d’un saphir pesant 17,48 carats. Estimation : 350 000 – 550 000 CHF (350 000 – 550 000 $)Photo courtesy Sotheby's.

Bague en diamant, Cartier. Sertie d’un diamant « D Colour » pesant 17,48 carats. Estimation: 350 000 – 550 000 CHF (350 000 – 550 000 $)Photo courtesy Sotheby's.

« Fine Jewels » New York, 25 septembre 2019

La vente new-yorkaise « Fine Jewels » comprend des pièces de style classique ainsi que des créations tout en couleur, empreintes d’une grande légèreté et joie de vivre. On y trouvera tout pour parfaire ou compléter sa collection : des perles classiques pour la journée aux diamants pour le soir, en passant par des bijoux signés Cartier, Van Cleef & Arpels et Harry Winston. Une des plus belles pièces de la vente est une parure en pierres précieuses et diamants signée Cartier, Paris, composée d’un collier orné d’une aigue-marine taille poire pesant 72,70 carats, d’une bague sertie d’une aigue-marine de 39 carats, et d’une paire de boucles d’oreilles aux couleurs sensationnelles (estimation $70 000 – 90 000).

Ktgz_piw

Cartier. Collier orné d’une aigue-marine taille poire pesant 72,70 carats, bague sertie d’une aigue-marine de 39 carats, et paire de boucles d’oreilles aux couleurs sensationnelles (estimation $70 000 – 90 000)Photo courtesy Sotheby's.

Autres lots phares de la vente de New York :

P-CLtgWg

Paire de boucles d’oreilles en diamants, Cartier. Estimation 25 000 – 35 000 $Photo courtesy Sotheby's.

fKnWWWzA

Bracelet en diamants. Estimation 20 000 – 30 000 $Photo courtesy Sotheby's.

nZ0PybOw

Paire de clips d’oreilles serties de perles de culture, Harry Winston. Estimation : 8 000 – 12 000 $Photo courtesy Sotheby's.

1. Les œuvres d’art chinoises seront mises en vente à New York à la fin du mois dans le cadre d’une semaine d’enchères consacrées à l’art asiatique : “Asia Week”. Œuvre illustrée p.1 : Zhang Daqian, Ode To Red Cliff After Kuncan (détail), 張大千 坡仙赤壁圖 設色絹本 鏡框 (局部) Estimation 280 000–380 000 US$ « Fine Classical Chinese Paintings and Calligraphy » Vente chez Sotheby’s New York le 12 septembre 2019