AFFICHEportrait_Pierres_Precieuses

PARIS - Chaque année, le Muséum national d’Histoire naturelle propose une exposition temporaire d’envergure au sein de la Grande Galerie de l’Evolution. En 2020, c’est en collaboration avec Van Cleef & Arpels que le Muséum prépare cet événement. L’exposition « Pierres Précieuses », qui ouvre le 3 avril 2020, propose une immersion dans plusieurs univers intimement liés : la minéralogie, la gemmologie et la joaillerie.

Pierres Précieuses brosse en premier lieu une histoire de la Terre et des savoir-faire, explorant la formation originelle des minéraux et leur emploi par l’Homme dont le geste habile se perfectionne au fil du temps.

Suivant un parcours à la fois chronologique et thématique, bâti en trois sections, Pierres précieuses brosse en premier lieu une histoire  de la Terre et des savoir-faire, explorant la formation originelle des minéraux et leur emploi par l’Homme dont le geste habile se perfectionne au fil du temps.

Puis une deuxième partie — des minéraux aux bijoux — explique les phénomènes naturels que subissent pierres, roches et cristaux, dans les profondeurs de la Terre, avant que la main de l’Homme ne les métamorphose en joyaux. Leur transformation est mise en lumière grâce à une quarantaine de vitrines-écrins, accompagnées de stèles thématiques, de dispositifs audio-visuels et tactiles, qui ponctuent la visite et présentent chaque espèce — diamants, topazes, saphirs, aigues-marines… — sous trois aspects : minéraux bruts, gemmes façonnées et bijoux de haute joaillerie, offrant ainsi une constante mise en perspective de la nature à l’oeuvre.

1_MNHN_rubis-sur-marbre © MNHN_F-FargesN

Rubis sur marbre, environ 30 millions d’années - Mogok, Myanmar © MNHN / F. Farges

1_VCA_Clip Fuschia_Serti Mysterieux © Eric Sauvage

Clip Fuchsia, 1968. Platine, or jaune, Serti Mystérieux rubis, diamants© Van Cleef & Arpels SA

Dans sa troisième partie, l’exposition rappelle l’importance historique, scientifique et artistique que tient Paris, lieu de savoirs, dans l’avancée et la diffusion des connaissances en minéralogie dont se sont emparés esthètes et artistes jusqu’à nos jours.

Suscitant une déambulation immersive et un dialogue constant entre science et création, Pierres précieuses met en regard quelque 500 minéraux, gemmes et objets d’art issus de la prestigieuse collection du Muséum et plus de 200 créations joaillières puisées dans la collection patrimoniale de la Maison Van Cleef & Arpels.

L'exposition "Pierres Précieuses" réunit des pièces d’exception présentées pour la première fois en France :

Collections du Muséum
- l’or natif « Occitane de Sabine », trouvaille exceptionnelle dans le massif de la montagne Noire
- des saphirs du Puy-de-Dôme, les deux plus gros jamais trouvés en Europe
- un coquillage percé datant de 90 000 ans, considéré comme l’un plus anciens bijoux au monde
- la Grande Table des Orsini, chef-d’œuvre de marqueterie ayant appartenu au cardinal Mazarin
- des gemmes provenant des joyaux de la Couronne de France (améthystes, turquoises et perles)
- « Le Château » de Roger Caillois ainsi que d’autres « pierres à images » célèbres.

2_MNHN_or-natif-Madagascar © MNHN_F-Farges

Pépite d’or natif (937,2 g) - Mananjary, Madagascar © MNHN / F. Farges

2_MNHN_saphirs_France © Herve-Jacquand

Saphirs (93,5 et 31,6 ct), découverts en 2018 - Puy-de-Dôme, France © Hervé Jacquand

2_MNHN_amethystes_joyaux_couronne_imperatrice © MNHN_F-Farges

Améthystes des joyaux de la couronne (77,1 ct), parure d’améthystes de l’impératrice Marie-Louise d’Autriche (1791-1847) © MNHN / F. Farges.

3_MNHN_corindons-LouisXVIII © MNHN - F-Farges

Les corindons de Louis XVIII : saphirs et rubis naturels et taillés (ensemble 75,8 ct) - Sri Lanka. Fin XVIIIe-début XIXe siècle © MNHN / F. Farges

3_MNHN_Le_Chateau-Caillois © MNHN_F-Farges

  « Le Château », calcaire à dendrites décrit par Roger Caillois (L’écriture des pierres, 1970) © MNHN / F. Farges.

Collection patrimoniale Van Cleef & Arpels
- le collier en platine et diamants porté par Sa Majesté la reine Nazli d’Égypte en 1939
- la parure Trèfles (1966) en or jaune, turquoises et diamants
- le clip Bouquet de bleuets (1938) en or jaune, rubis et calcédoine
- le nécessaire d'inspiration médiévale (1925)
- la collerette Cravate (1954), en platine, saphirs et diamants
- la broche Gladiateur (1956), imaginée à partir d'une perle baroque
- le nécessaire des années 1920, qui mêle des inspirations chinoise et Art déco.

2_VCA_Collerette_Nazli_1939__Patrick_Gries © Van Cleef & Arpels SA

Collerette, 1939 - platine, diamants. Ancienne collection de Sa Majesté la reine Nazli d’Égypte. Collection Van Cleef & Arpels. Patrick Gries © Van Cleef & Arpels SA.

2_VCA_Clip_Bouquet_bleuets_1938__Patrick_Gries © Van Cleef & Arpels SA

Clip Bouquet de bleuets, 1938. Or jaune, rubis, calcédoine. Collection Van Cleef & Arpels, © Van Cleef & Arpels SA

2_VCA_Collerette_Cravate_1954_Patrick_Gries © Van Cleef & Arpels SA

Collerette Cravate, 1954. Platine, saphirs, diamants - Collection Van Cleef & Arpels. Patrick Gries © Van Cleef & Arpels SA.

L’exposition « Pierres précieuses » sera accompagnée d’une programmation variée avec rencontres, ateliers, livres, conférences, projections... 

Exposition produite et présentée par le Muséum national d’Histoire naturelle en partenariat avec Van Cleef & Arpels.
Commissariat d’exposition : Didier Julien-Laferrière (MNHN), François Farges (MNHN), Lise Macdonald (Van Cleef & Arpels)
Commissariat scientifique : François Farges (MNHN), Emilie Bérard (Van Cleef & Arpels)
Scénographie : Patrick Jouin et Sanjit Manku (agence Jouin Manku).

Exposition du 3 avril 2020 au 3 janvier 2021