14 septembre 2016

Commode par Léonard Boudin (1735-1807), reçu Maître Ebéniste en 1761, Paris, époque Louis XV, vers 1765

Lot 45. Commode par Léonard Boudin (1735-1807), reçu Maître Ebéniste en 1761, Paris, époque Louis XV, vers 1765. Estimation : 170 000 € / 200 000 €. Photo Kohn Bâti de chêne, vernis Martin, bronzes dorés et marbre brèche d’Alep. Estampillé L. BOUDIN et marque JME. Au dos du marbre, inscription au crayon illisible. H. 87 cm, L. 140 cm, P. 65 cm. De forme galbée, la commode ouvre par deux tiroirs de longueur à traverse dissimulée. Elle s’orne sur ses trois faces d’un décor or et argent de paysages lacustres... [Lire la suite]
Posté par Alain Truong à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 mai 2016

Commode par Léonard Boudin, reçu Maître Ebéniste en 1761, Paris, époque Louis XV, vers 1765

Lot 59. Commode par Léonard Boudin (1735-1807), reçu Maître Ebéniste en 1761, Paris, époque Louis XV, vers 1765. Estimation : 170 000/200 000 €. Photo Kohn Marc-Arthur SVV. Bâti de chêne, vernis Martin, bronzes dorés et marbre brèche d’Alep. Estampillé L. BOUDIN et marque JME. Au dos du marbre, inscription au crayon illisible. H. 87 cm, L. 140 cm, P. 65 cm  De forme galbée, la commode ouvre par deux tiroirs de longueur à traverse dissimulée. Elle s’orne sur ses trois... [Lire la suite]
Posté par Alain Truong à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 septembre 2012

Paire de vases « Aux Boucs». Paris, époque Louis XVI, vers 1765

Paire de vases « Aux Boucs». Paris, époque Louis XVI, vers 1765. Photo Kohn Bronzes dorés. H. 42 cm, L. 35 cm, P. 25 cm - Estimation : 80 000 / 120 000 €Cette paire de vases en bronze ciselé et doré fut réalisée sous le règne de Louis XVI, au moment où l'Antiquité et le néoclassicisme connurent un succès considérable comme le montre le vocabulaire ornemental utilisé ici.La panse s'agrémente d'une superbe guirlande de feuilles de vigne et de rinceaux qui relient les deux poignées de préhension en forme... [Lire la suite]
Posté par Alain Truong à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 janvier 2009

Meillonnas, théière à anse et déversoir en forme de branchages, décor polychrome de larges bouquets de fleurs fines peint par P

Meillonnas, théière à anse et déversoir en forme de branchages, décor polychrome de larges bouquets de fleurs fines peint par Protais Pidoux, vers 1765, h. 28 cm. Estimation : 15 000/18 000 €. Meillonnas n’est pas la plus grande manufacture de faïence française. C’est un fait. Mais, n’en déplaise aux puristes - les vrais connaisseurs, eux, vous le diront sans ambages - sa production a pu rivaliser avec les meilleures pièces de ses consoeurs, Strasbourg, Apprey et quelques autres. Au point, parfois, de nous y tromper !... [Lire la suite]