a

Pour la deuxième année consécutive l'acoso y derribo s'est déroulé par un temps splendide pour le plus grand plaisir des spectateurs et participants présents.
Les matadors de toros Juan Bautista et Eduardo Davila Miura ont pu s'exprimer sur la plage face à deux novillos très nobles de Jalabert et de Meynadier, Juan Bautista allant jusqu'à effectuer une partie de sa faena dans la mer... moment magique!
Mehdi Savalli, bien qu'annoncé, n'a pu toréer le novillo prévu. La faute revenant aux organisateurs, ceux-ci lui ont proposé de revenir demain pour la deuxième journée.

abcdefghi