_C4052PnTinshoInkChckn1055

1_Frontispiece__det_of_mss_1040a_

Annam, Empereur Mẫn Đế 愍帝 (1786-1789), Chiêu Thống thông bảo 昭統通寳

Reverse ; Chinh @ wattwat

_C4052PnTinshoInkChckn1055

1_Frontispiece__det_of_mss_1040a_

Annam, Empereur Mẫn Đế 愍帝 (1786-1789), Chiêu Thống thông bảo 昭統通寳

Reverse ; Trung @ wattwat

NoteÀ la mort de Hiển Tông 顯宗 (1786), les Tây-Sơn sont déjà maîtres de la capitale Thăng Long. Leur chef, Nguyễn Văn Huệ, devenu gendre du défunt empereur, prétendait rendre le pouvoir le pouvoir aux Lê. Le nouvel empereur, le petit-fils de Hiển Tông, prend le nianhao de Chiêu Thống 昭統 (1787-1789). Mais inquiet du pouvoir de son protecteur, et croyant pouvoir profiter de querelles entre les frères Tây-Sơn, il s'abouche avec Nguyễn Hữu Chỉnh pour secouer la tutelle des Tây-Sơn. Vaincu par Nguyễn Văn Huệ, il se réfugie en Chine où il fait appel aux Chinois pour obtenir sa restauration. Les troupes chinois envahissent le Vietnam et Mẫn Đế est rétabli sur son trône (1788); il accepte de régner sous la protection du général chinois Sun Shiyi. Les Tây-Sơn contre-attaquent et chassent les Chinois (1789). Mẫn Đế les suit dans leur retraite; il meurt en 1793 à Pékin.

Sous son «règne», on fait fondre des petites monnaies au nianhao Chiêu Thống, similaires à celles de son prédécesseur, mais avec beaucoup moins de variantes.