Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alain.R.Truong
Alain.R.Truong
Visiteurs
Depuis la création 51 000 929
Archives
Newsletter
Alain.R.Truong
9 août 2010

Saigon, 4 août 2010

Je ne commence qu'aujourd'hui alors que je suis au Vietnam depuis le 4 août ! Je n'avais plus de cordon de batterie pour mon nouveau netbook, plus d'appareil photo !

Grosse bévue du Palace Saigon - hotel par ailleurs 4 *, dont j'ai mes habitudes depuis des années - le garçon a par mégarde donné mon bagage à main confié à la réception à un autre client qui partait !!! Pour que la sécurité de l'hôtel l'admette, il a fallu que Philippe et moi nous demandions à voir la vidéo de surveillance ! On se serait cru dans une série américaine. Et tout cela a duré 3 jours entre la visite au commissariat du quartier où le chef de la sécurté de ll'hôtel a affirmé que nous avions laissé 4 bagages au lieu de 5, le rendez-vous avec le vice-directeur de l'hôtel, Philippe exigeant des excuses écrites de l'hôtel, ...

Le problème est que l'hôtel m'indique que la direction n'est pas responsable et que c'est au garçon de me rembourser. Comment veulent-ils qu'un simple garçon d'hôtel puisse me rembourser un sac de voyage Ferragamo dans lequel il y avait mon agenda Vuitton, mon stylo Montblanc, mes lunettes Gucci, une trousse Guicci contenant entre autres une loupe de diamantaire Hermès, un cardigan en cachemire, une écharpe Missoni, mon appareil photo Sony,... Nous avons dû demander avoir le directeur lui-même pour réussir à se faire dédommager chichement par l'hôtel! Bref, un hôtel à éviter désormais !!! Je vais leur faire un commentaire sur Tripadvisor bien senti !

A part cela, Saigon a beaucoup changé en 3 ans. Des tours poussent comment des champignons vénéneux à la place d'immeubles coloniaux qui avaient un charme fou. Saigon est en train de vouloir concurrencer Singapour et Shanghai !!! S'il n'y a pas la famille et des amis, je crains fort que nous ne verrons bientôt aucune utilité de s'y arrêter.

Nous sommes allés voir le premier jour ma tante aînée maternelle qui habite maintenant dans la maison des grands parents et nous avons eu la bonne surprise de retrouver le charme des après-midis passés chez nos grands parents. Ma tante se porte à merveille à plus de 92 ans et à part quelques pièces chinoises de grande qualité, la collection de porcelaines n'a pas trop souffert des ravages de Huynh Van Nghi, le vieux gigolo de ma défunte tante Duong Quynh Hoa qui a vendu notre collection familiale illégalement, il y a plus d'un an et dont nous avions eu le plus grand mal à tout récupérer... Lequel vieux "salopard" habite toujours une dépendance de la maison (l'écurie s'il en existait une). Philippe est allé hypocritement lui dire bonjour pour lui signaler qu'il était au Vietnam pour travailler avec les musées et le ministère de la Culture et moi, je l'ai traité de tous les noms en parlant de lui à les cousines. Nous avons bien ri en nous nous moquant de ce type.

Châu était venue nous chercher à l'aéroport avec son compagnon, tout le contraire de son défunt mari que j'adorais. Il est plus renfermé et plus "homme" que Hai. Très bon point pour lui, il se fait appeler "bô" (père) par les deux garçons et les éduque très bien car ils ont été trop gâtés et obèse pour l'aîné, le cadet suivant le chemin !

Nous sommes allés dîner chez My, la chinoise de Cho Cu (le Vieux Marché) où j'ai pu manger du poisson séché au gingenbre et à l'ail, l'une de ses spécialités. Ce petit restaurant ne payant pas de mine n'a pas changé depuis des générations puisque mes parents y allaient déjà du temps de ses parents à elle, toujours pour les mêmes spécialités: mon poisson, le bouillon de poulet noir aux herbes médicinales, le pigeon rôti au cresson chinois, le crabe mou que nous avons commandé également.

Pas de photos de Saigon, mais ce sera pour notre retour.

Commentaires