Nouveau Dessin OpenDocument

54958057923814637_yX5Yy4OX_c

54958057923814648_tQObl2Vl_c

Paire d'appliques à deux branches. France, époque Louis XVI, vers 1785-1790. Photo Kohn

Bronzes dorés. H. 71,5 cm, L. 32 cm. Estimation : 60 000 / 80 000 €

Cette exceptionnelle paire d'appliques en bronze ciselé et doré adopte une forme élégante et légère, malgré sa taille importante, attestant par là-même leur grande qualité d'exécution.

Les fûts sont composés d'une lyre ornée d'une grande rosace d'où s'échappent les deux bras de lumière agrémentés de volutes feuillagées, de rangs de perles et d'acanthes. Ils sont surmontés d'un large noeud déployé lié à une guirlande de laurier en chute. Aux amortissements, une tête de satyre, peut être une représentation du Dieu Pan, surmonte une flûte, attribut du Dieu, dans un enchevêtrement de passementerie et de guirlandes florales. Ce modèle s'inscrit dans la vogue du retour à l'antique et plus précisément dans ce qu'on a appelé le « goût étrusque », suitesaux découvertes archéologiques d'Herculanum et de Pompéi.
Le vocabulaire néoclassique est ici complété par des références à la mythologie grecque avec la présence de ce masque de Pan.
La Wallace Collection de Londres ainsi que le Metropolitan Museum of Art de New York conservent deux paires d'appliques au schéma identique présentant cette même allégorie de la M usique agrémentée du Dieu Pan. Toutes deux ont une origine royale et ont été réalisées par Louis-Gabriel Feloix, bronzier parisien qui travailla pour les plus importants marchands-merciers de la capitale. Celle de Londres devait meubler la Chambre de Madame Adelaïde à Versailles et celle de New York avait été conçue pour orner le Cabinet de la Reine Marie-Antoinette au Château de Saint-Cloud. Nous ne pouvons attribuer cette paire de bras avec certitude. Cependant, compte tenu de la grande qualité de la ciselure, de la richesse du répertoire et de l'élégance du modèle, nous pouvons considérer que son concepteur eut une connaissancedirecte des modèles royaux décrits ci-dessus.

Kohn. Samedi 15 septembre 2012. Hôtel Le Bristol, Salon Castellane - 112, rue du Faubourg Saint Honoré - 75008 Paris www.kohn.com