1

Portrait équestre de François Ier du XVIIe siècle, d'après un original du XVIe siècle © BnF

BLOIS - En 2015, la France célébre les 500 ans de l’accession au trône de François Ier ainsi que l’anniversaire de la bataille de Marignan. La Ville de Blois et la Bibliothèque nationale de France se sont associées pour produire une des expositions majeures de cette année François Ier, la plus importante en dehors de Paris et de la région parisienne. Le commissariat général en a été confié à Élisabeth Latrémolière, conservateur en chef, directrice du Château Royal et des musées de Blois, et le commissariat scientifique, à Maxence Hermant, conservateur au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France.

2

Matteo del Nassaro, François Ier en cuirasse, vers 1540 – Camée 780 © BnF

Situé au coeur du Val de Loire, le Château Royal de Blois est un haut lieu d’art et d’histoire, visité par près de 300 000 personnes chaque année. Héritier d’unpassé royal prestigieux, il mène depuis plusieurs années une politique active de développement culturel et touristique, en direction de tous les publics, notamment à travers une programmation de grandes expositions sur la civilisation de la Renaissance. Résidence favorite de la Cour au XVIème siècle, c’est également dès 1515 le premier chantier entrepris par François Ier. Abritant la bibliothèque royale jusqu’en 1544 (date de son transfert à Fontainebleau), le Château ne pouvait donc manquer de participer à cet anniversaire en organisant une exposition d’envergure internationale.

3

Buste de François Ier © château royal de Blois photo F. Lauginie

Pour la première fois sont réunis au Château Royal de Blois les plus précieux des livres de François Ier, accompagnés d’une sélection d’objets d’art provenant eux aussi des collections royales. Sur les 140 pièces sélectionnées, près de 130 sont conservées à la Bibliothèque nationale de France, héritière de la bibliothèque des rois de France : livres manuscrits et imprimés, reliures précieuses, gravures et dessins, monnaies et médailles, objets d’art et bijoux. Les autres oeuvres proviennent de grands établissements culturels français comme le musée du Louvre ou d’une collection privée américaine.

4

Chambre de Marie de Médicis au château de Blois, aquarelle de Muller © Château royal de Blois - photo D. Lepissier.

Tout au long du parcours de l’exposition, les visiteurs peuvent admirer nombre de chefs-d’oeuvre rarement présentés au public en raison de leur fragilité et de leur préciosité. C’est du reste la première fois que l’on tente de reconstituer la bibliothèque de François Ier de façon aussi ambitieuse, ce qui ne manquera pas de susciter l’intérêt. Des pièces exceptionnelles sont présentés : les célèbres Grandes heures d’Anne de Bretagne enluminées par Jean Bourdichon ; les Heures de Louis de Laval peintes par Jean Colombe, considérées comme un des manuscrits les plus luxueux jamais réalisés avec près de 1 200 miniatures ; une des vingt reliures brodées de la Renaissance encore conservées au monde ; la Bible de Ro bert Estienne, imprimée en 1540, et dotée d’une très précieuse reliure marquée du F royal ; ou des Évangiles carolingiens, datant du IXème siècle mais reliés par la suite pour François Ier.

5

Mort et miracles de saint Jérôme de Louise de Savoie, mère de François Ier ; enluminés à Paris par Jean Pichore, vers 1509-1511 © BnF

S’appuyant sur des recherches initiées il y a plusieurs années, cette exposition permet de jeter un regard nouveau sur les collections de livres de François Ier, entre Moyen Âge et Renaissance.

Le public découvre ainsi de quoi était composée la « librairie » royale, tant la bibliothèque personnelle de François Ier que la bibliothèque royale institutionnelle héritée de ses prédécesseurs, les types d’ouvrages qui s’y trouvaient, essentiellement des manuscrits, témoignant de la persistance du goût médiéval pour les grands formats luxueux des bibliothèques princières, mais aussi des incunables (ouvrages imprimés avant 1500), des imprimés témoins des recherches typographiques de la Renaissance et les différents types de reliures (en tissu, en cuir, à décor). La bibliothèque de François Ier, roi lettré, formée de textes grecs et latins, d’ouvrages techniques et pratiques, d’oeuvres littéraires et de livres de dévotion, illustre l’environnement culturel de la Renaissance, le
goût et l’éducation d’un prince.

6

Imitation de Jésus Christ ; enluminée par Robinet Testard pour Charles d'Angoulême, père de François Ier, vers 1488-1496 © BnF

Une attention toute particulière est portée à la médiation de cette exposition, grâce à des visites et des dispositifs adaptés. Le numérique est également présent dans l’exposition, faisant un lien entre passé et présent. Trois bornes numériques permettent de feuilleter les ouvrages les plus importants, comme les Grandes heures d’Anne de Bretagne. Des flash codes placés sur les vitrines permettront de consulter sur Gallica, la bibliothèque en ligne de la BnF, les volumes numérisés en haute définition et en couleur. Ces liens peuvent être partagés sur les réseaux sociaux par les visiteurs.

7

Paraphrase d'Érasme sur l'Évangile selon saint Matthieu, 1539 ; enluminé à Paris par Noël Bellemare © BnF

12

Manuscrit, paraphrase d'Erasme © BnF

L’exposition est construite autour d’ensembles de livres ayant une même origine ou un même contexte d’acquisition, permettant au public d’en saisir la richesse et la complexité : l’héritage de la famille Angoulême (Jean d’Angoulême et Marguerite de Rohan, grands-parents de François, Charles d’Angoulême et Louise de Savoie, ses parents, et enfin le jeune François d’Angoulême luimême, futur François Ier) ; la bibliothèque royale de Blois ; la bibliothèque personnelle du roi ; l’héritage d’Anne de Bretagne et de Claude de France ; la saisie des livres de la famille de Bourbon ; le rêve italien et oriental ; et enfin lecabinet privé du roi, totalement inédit.

8

Recueil de cartes géographiques de François d'Angoulême, futur François Ier ; Val-de-Loire, vers 1504-1515 © BnF

BLOIS.- In 2015, various events, including major exhibitions, will be organized during the year. Located in the heart of the Loire Valley, the Royal Château of Blois is a hotspot for art and history, visited by nearly 300.000 people each year. Heir to a prestigious royal past, it has conducted for several years an active policy of touristic and cultural development for all. The Château has led in particular a program of major exhibitions about the civilization of Renaissance. Favorite residence of the Court in the sixteenth century, it was also the first project undertaken by Francis I from 1515. Location of the royal library until 1544 (date of its transfer to Fontainebleau), the castle could not therefore fail to participate in this anniversary with a major international exhibition. The City of Blois and the Bibliothèque nationale de France have joined forces to produce one of the most important exhibition of this anniversary, the largest one outside Paris and the Paris region. Elisabeth Latrémolière, chief curator and director of the Royal Château of Blois and Blois museums, is the general curator of this exhibition and Maxence Hermant, curator of the Manuscript department at the Bibliothèque nationale de France, is the scientific curator. 

9

Marco Polo, Livre des merveilles, vers 1410-1412. Commande du duc de Bourgogne Jean sans Peur, offert à Jean de Berry. Est présent dans la bibliothèque de Charles d'Angoulême © BnF

For the first time the most valuable books of Francis I have been gathered, along with a collection of artefacts also coming from the royal collections. Of the 140 pieces selected, nearly 130 are kept at the Bibliothèque nationale de France : manuscripts and printed books, precious book covers, engravings and drawings, coins and medals, artefacts and jewels. The other works of art come from major French and international cultural institutions (Louvre museum), in particular from the United States (the Metropolitan Museum of Art and The Morgan Library and Museum of New York) or from private collections (United States). Throughout the exhibition, visitors will admire numerous artworks rarely exposed due to their fragility and preciousness. It is the first attempt to recreate Francis’s library in such an ambitious way. Many books are back at the Royal Château of Blois for the first time since the sixteenth century, which will generate for sure public interest. Among other exceptional pieces being presented are the famous Grandes heures d’Anne de Bretagne illuminated by Jean Bourdichon ; the Heures de Louis de Laval illuminated by Jean Colombe, considered as the most illuminated manuscript in the world with 1.200 miniatures ; one of the twenty embroidered cover books from the Renaissance still existing in the world ; the Bible from Robert Estienne, printed in 1540 with a very precious cover book marked by the royal F; and one of the Caroligian Évangiles, from the ninth century later binded by Francis I.  

10

Eusèbe, Vie de l'empereur Constantin, vers 1540 ; relié aux armes de François Ier par Étienne Roffet © BnF

The exhibition has been built around sets of books with the same origin or context of acquisition, allowing the public to capture its richness and complexity : the inheritance from Angoulême’s family (John of Angoulême and Marguerite de Rohan, Francis’s grandparents, Charles de Valois, Duke of Angoulême and Louise of Savoy, his parents, and finally the young Francis of Angoulême himself, future Francis I) ; Blois royal library ; the king personal library ; Anne of Brittany and Claude of France’s bequests ; the books taken from the Bourbon family ; the royal chapel ; the Oriental and Italian dream ; and finally the king’s private cabinet, previously unseen. The public will then discover what the royal « library » consisted of, Francis’s personal library as much as the royal institutional library. The manuscripts of this library demonstrate the persistence of the medieval taste for luxurious large formats of princely libreries. The incunabula (books printed before 1500) also testify Renaissance typographical researches and the different techniques of binding. The library of Francis I, man of letters, composed of Greek and Latin texts, practical and technical books, literary works and devotional books illustrates the Renaissance cultural environment but also the taste and the education of a prince. Was there a single library of various ones, with different contents, status and subjects ?

11

Heures de Louis de Laval, enluminées à Bourges et Tours par Jean Colombe et le Maître du missel de Yale, vers 1470-1475 et vers 1480 © BnF

13

Heures de Louis de Laval, enluminées à Bourges et Tours par Jean Colombe et le Maître du missel de Yale, vers 1470-1475 et vers 1480 Bible, Paris : Robert Estienne, 1540 ; relié aux armes de François Ier © BnF

Libraries from the Renaissance period were different from those of later centuries. The exhibition therefore answers practical questions: what was looking like the royal library? Both in its location within the royal apartments, in its furnitures (cabinets, shelves…), and in its setting in Blois and later in Fontainebleau ; what was its use ? At the same time place of study and collection ; and finally, how was it working ? The role of scholars and librarians… Based on researches initiated several years ago, this exhibition takes a fresh look at Francis’s book collection, between the Middle Ages and the Renaissance. It also allows an exceptional access for a large public to some treasures from French national collections. Francis’s books were indeed the source of the kings of France’s library which became the national library during the Revolution. Particular attention has been paid to the mediation of the exhibition, with visits and suitable devices. Digital technologies also are present in the exhibition, making a link between past and present. Digital terminals allow the public to browse through the most important books, such as the Grandes heures d’Anne de Bretagne. Flash codes placed on display cases allow consultation of books scanned in high definition and color on Gallica, the BnF online library. The visitors are able to share those links on social medias.

chateau-1

 A picture taken on June 30, 2015 shows a page from "Grandes Heures d'Anne de Bretagne" (Grandes Heures of Anne of Brittany), a book of hours, as part the exhibition "Royal treasures of Francis I of France's library" commemorating the 500th anniversary of the accession to the throne of King Francois I and the Battle of Marignano at the Chateau Royal de Blois. The exhibition runs from July 4 to 18. AFP PHOTO / GUILLAUME SOUVANT

chateau-2

A man installs the "Grandes Heures d'Anne de Bretagne" (Grandes Heures of Anne of Brittany), a book of hours, as part the exhibition "Royal treasures of Francis I of France's library" commemorating the 500th anniversary of the accession to the throne of King Francois I and the Battle of Marignano at the Chateau Royal de Blois. The exhibition runs from July 4 to 18. AFP PHOTO / GUILLAUME SOUVANT.