1

Lot 144. Francesco Righetti I (1738 - 1819) Italie, début du XIXe siècle, d'après un modèle d'Antonio Canova (1757-1822), Napoléon désarmé et pacificateur. Estimate 50,000 — 70,000 EUR. Photo Sotheby's.

en bronze à patine brune; sur une colonne en marbre violet veiné; signé FR.RIGHETTI ET-ALOYS-FIL-FEC-ROM, le plateau pivotant sur un mécanisme. Haut. (bronze) 67 cm, haut. (colonne) 119 cm ; height (bronze) 26 1/3 in., height (column) 47 in.

AN ITALIAN 19TH CENTURY BRONZE FIGURE OF NAPOLEON, BY FRANCESCO RIGHETTI, AFTER ANTONIO CANOVA 

ProvenanceCollection Gianni Versace, Villa Fontanelli, Moltrasio; sa vente Sotheby's à Londres, le 18 mars 2009, lot 101 (vendu 58 850 £).

REFERENCE BIBLIOGRAPHIQUE: G. Pavanello, L'opera completa del Canova, Milan, 1976, n°143, p. 109.

Note: Le modèle d'Antonio Canova a été réalisé vers 1802-1806, à l'apogée de l'Empire de Napoléon. Canova réalise le buste à Paris et achève le modèle à Rome. La composition est basée sur le modèle antique d'Auguste, dit de Prima Porta, conservé au musées du Vatican. Vivan Denon, visitant l'atelier romain de Canova, reporte enthousiaste à l'empereur que cette effigie trouvera sa place "parmi les empereurs, dans la niche où le Laocoon est, de telle manière qu'il serait le premier objet que l'on voit en entrant." Napolon ne la voit achevée qu'en 1811 et la refuse, la jugeant "trop athlétique". Après la défaite de Waterloo, en 1814, des tractations commencèrent entre Canova et le gouvernement anglais qui aboutirent en 1816. Le Régent le proposa alors au Duc de Wellington, grand collectionneur de Canova, qui l'installa dans sa résidence à londonienne de Apsley House, où le marbrese trouve toujours de nos jours.

Sotheby's. Voyage à Rome, Collection particulière italienne, IIème partie - Paris, 04 May 2016, 10:30 AM