BRACELET ART DÉCO CORAIL, ÉMAIL ET DIAMANTS, CARTIER - €150,000-200,000 (2)

Bracelet Art Déco corail, émail et diamants, Cartier. Estimation €150,000-200,000 © Christie’s images Ltd 2019

Paris –Le 5 décembre, Christie’s proposera une vente de Joaillerie qui mettra à l’honneur les grands noms de la joaillerie à l’instar de René Boivin et Suzanne Belperron, Georges Fouquet et Jean Després, ainsi qu’une sélection de bijoux signés de la place Vendôme. La vente est composée de 267 lots dont l’estimation globale est comprise entre 3,700,000 € et 5,085,000 €.

Violaine d’Astorg, Directrice du département Bijoux, commente : « C’est un plaisir de pouvoir proposer une vente ponctuée de pièces fortes de l’Histoire de la Joaillerie. Notre vente est rythmée par des pierres aux provenances prestigieuses avec un saphir Cachemire de la maison Cartier ou encore une broche ancienne sertie d’une émeraude Colombienne de 15 carats. Toutes les pièces de la vente découvertes au sein de collections privées ces 6 derniers mois nous permettent une nouvelle fois de couvrir un large spectre historique allant de la période Art Nouveau avec une collection de pièces Lalique jusqu’aux années 70 avec une ravissante broche trembleuse sertie de 17 carats de diamants taille poire par Harry Winston. Nous sommes impatients de réunir l’appréciation de nos acheteurs et collectionneurs. »

La pièce maitresse de la vente est un bracelet en corail signé Cartier, estimé €150,000-200,000 (ill. ci-dessus). Le corail est une source d’inspiration chère à Cartier qui remonte aux années 1920 où la maison lança les accords du noir, de l’orange et du blanc des diamants. Dès le début des années 1930, un bracelet orné du fameux motif panthère se compose chez Cartier de trois lignes de boules de corail côtelées, celle du centre serti de diamants sertis clos comme pour ce bracelet manchette. C’est une occasion rare d’acquérir cette pièce spectaculaire, où les pierres fines se voient traitées avec autant d’égard que les pierres précieuses.

Mentionnons également ce très beau bracelet Cartier Art déco datant des années 1940, en platine et composé de diamants, estimé €40,000-60,000. Ou encore ce bracelet étonnant aux allures festives des années 40, en or jaune et diamants, aux boules mobiles, estimé €8,000-10,000.

75540095_573810743388949_7367570316689670144_o

Bracelet Art Déco platine et diamants, CartierEstimation €40,000-60,000 © Christie’s images Ltd 2019. 

Toujours parmi les créateurs de la Place vendôme, le département Bijoux est heureux de présenter cette très belle broche élégante et raffinée signée Harry Winston, en or et diamants (20 carats, €80,000-120,000). Elle offre une occasion de s’approprier l’une des créations de celui que l’on surnommait le « roi du diamant », ayant taillé de célèbres diamants tels que le Jonker, Vargas, Star of Sierra Leone et le légendaire diamant TaylorBurton. 

Un bel écrin de six bijoux provenant de la maison Boivin invitera à redécouvrir l’audace et l’originalité de son fondateur René Boivin, à l’instar d’un bracelet manchette en ivoire et or jaune, estimé €20,000-30,000. A travers également la thématique du bestiaire qui lança les scarabées en labradorite dans les années 1920, un thème devenu cher à Germaine Boivin qui suggéra à Juliette Moutard des clips en or émaillé au naturel à l’image de cette broche « Cheval » en or jaune, incrustée d’émeraudes, saphirs et rubis, également un pendentif « Panthère » en or jaune et argent, dotée d’yeux d’émeraude, estimés tous deux €10,000-12,000. De René Boivin, on mentionnera aussi une bague platine et diamants 6 carats, à la composition toute en rondeur et générosité de la pierre, estimée €55,000-65,000

75178132_573811036722253_5139073891745923072_n

Broche « Cheval » or jaune, émeraudes, saphirs et rubis, René BoivinEstimation €10,000-12,000 © Christie’s images Ltd 2019. 

La vente comprendra également une collection de deux jolies pièces créées par René Lalique composée d’un collier, d’une montre de col en émail à jours et d’un sautoir. Ces pièces sont emblématiques de l’univers et imaginaire du joaillier. En effet, Lalique utilisa des matériaux exotiques et délicats tels que le verre, la corne et le cristal de roche révolutionnant la joaillerie. Partant de la nature, principale source d’inspiration de cet « Art Nouveau », il crée des bracelets, colliers, pendentifs et peignes ornés d’animaux et d’insectes tels que des libellules, comme sur ce collier en aigue marine, émail et diamants, où l’endroit est aussi travaillé que l’envers. (Estimation : €30,000-40,000). La montre donne à voir, quant à elle, le niveau d’excellence atteint par Lalique qui compta au nombre des bijoutiers ayant remis à l’honneur la technique de l’émail à jour, qui permet à la lumière de traverser l’émail à la manière des vitraux. Cette montre qui allie poésie et féminité est estimée €20,000-40,000.

72821631_573811180055572_5583111980450840576_o

 

Collier en aigue marine, émail et diamants, René LaliqueEstimation €30,000-40,000 © Christie’s images Ltd 2019. 

72849431_573811256722231_6297628001148338176_n

 

Montre de col en émail à jours, René Lalique. Estimation €20,000-40,000 © Christie’s images Ltd 2019. 

 Autre maître de l'Art Nouveau et de la haute joaillerie, à la différence de Lalique, l'art de Georges Fouquet s’exprime au travers de formes géométriques plus synthétiques, comme ici à travers ce bracelet Art Déco d’une grande modernité et facile à porter, en corail, émail et ivoire (€20,000-40,000). 

74494387_573811330055557_6478771579751759872_n

 

Bracelet Art Déco corail, émail et ivoire, Georges FouquetEstimation €20,000-40,000 © Christie’s images Ltd 2019.

C’est en effet à partir de 1909, en collaboration avec son chef d'atelier, Louis Fertey, que Georges Fouquet porte son intérêt sur des pierres fortement colorées (jade, lapis lazuli, corail, émeraudes, saphirs, améthystes, topazes, aigues marines) qu'il associe afin d'obtenir un effet décoratif. Le jeu d’opposition des matières est aussi à l’œuvre dans une pièce originale : une ravissante parure composée d’un pendentif et d’une bague Art Déco, montés à partir de turquoises, émail et diamants, estimée €30,000-50,000. Contemporain de Georges Fouquet, Jean Després s’illustre aussi dans la création de pièces d’orfèvrerie et de bijoux en argent au style puissant et géométrique fortement inspiré par le cubisme. 

Ses goûts le portent également vers la couleur et certaines associations insolites puisqu’il n’hésite pas à utiliser dans ses créations onyx, malachite, corail, laque, turquoise et céramique. Ses créations ont d’ailleurs été collectionnées par certains écrivains, artistes et mécènes tels André Malraux, Paul Signac, Andy Warhol et Jacques Doucet. C’est ainsi l’occasion pour les collectionneurs avisés d’acquérir ce très beau collier Art déco incarnant le langage du joaillier et orfèvre, en argent et résine, estimé €40,000-60,000. 

 

 

74533934_573811410055549_9121926940842786816_n

 

Collier Art Déco argent et résine, Jean DesprésEstimation €40,000-60,0000. © Christie’s images Ltd 2019.

BRACELET ART DÉCO ONYX ET DIAMANTS, PUIFORCAT - €20,000-30,000

Bracelet Art Déco onyx et diamants, Puiforcat. Estimation €20,000-30,0000. © Christie’s images Ltd 2019.

Au nombre des pièces rares de la vente, mentionnons ce très beau bracelet datant du XIXe siècle, composé d’une perle de conche naturelle, de deux perles fines et diamants, transformable en boucles d’oreilles réalisées par Lorenz Bäumer et bague. Les perles sont ainsi interchangeables et peuvent être mises en lumière de différentes façons, estimation : €20,000-30,000. 

BRACELET FIN XIXÈME SIÈCLE PERLES FINES, PERLE DE CONCHE ET DIAMANTS -€30,000-50,000 (2)

 

Bracelet fin XIXème siècle perles fines, perle de conche et diamantsEstimation €30,000-50,000. © Christie’s images Ltd 2019.

75252979_573811530055537_6803183473369546752_n

 

Bracelet fin XIXème siècle perles fines, perle de conche et diamants, transformable en boucles d’oreilles réalisées par Lorenz Bäumer et bagueEstimation €30,000-50,000. © Christie’s images Ltd 2019.

Egalement cette broche Belle Epoque, véritable gourmandise tel un bonbon précieux tout en or gis et or jaune, doté d’une magnifique émeraude de 15,5 carats, colombienne), ou cette bague de la maison Cartier retenant un saphir Cachemire d’environ 2.67 carats estimé 50,000 à 80,000. 

Parmi les pierres précieuses, la vente se distinguera également par la présence de très beaux diamants, dont une bague sertie d’un diamant de 11.16 carats (couleur E, pureté VVS1, estimée €200,000- 300,000 € ainsi qu’une bague composée d’un diamant 5.63 carats (couleur E, pureté VVS2) sur une monture Kreiss, estimée €100,000-150,000, sans oublier un saphir Cachemire de 2.67 carats sur une monture Cartier, €50,000- 70,000. 

BAGUE DIAMANTS, MELLERIO DITS MELLER - €120,000-€150,000

Bague diamants, Mellerio dits Meller Estimation €120,000-€150,000© Christie’s images Ltd 2019.

 

74396951_573811716722185_8561708165714935808_n

 

 

 

Bague saphir Cachemire d’environ 2.67 carats, monture Cartier. Estimation €50,000-70,000. © Christie’s images Ltd 2019.