P1000977

Philippe fait sa tête de cochon au réveil. Il erfuse d'aller à la plage et veut rester à l'hôtel pour écrire l'article qu'il a proimis à "Cô Vât". Sylvie et moi nous y retournons et au même endroit. En chemin, j'essaie de prendre quelques photos de la campagne.

P1000979

Le vendeur de lunettes solaires (toutes des copies chinoises de grandes marques), très sympathique et néanmoins membre du Parti Communiste - il m'a montré sa carte) me demande d'envoyer de sa part un mail de remerciement à une jeune français qui lui avait envoyé sa montre en cadeau. Je prends une photo de lui pour accompagner le courriel.

P1000980

Le vendeur de solaires de la plage

La vieille dame à qui j'avais promis hier nous rejoint et je lui prends des paquets de cigarettes, des sucreries aux cacahuètes, un baume du tigre et un flacon de "green" (pour Bernard). Elle m'offre deux petites boîtes de baume. Je la prends en photo en train de chiquer du bétel.

P1000981

La vieille marchande ambulante chiquant du bétel

Nous allons déjeuner de palourdes grillées à la citroinelle et au piment et ensuite d'un crabe de mer (ghe)

P1000982

P1000983

Palourdes

P1000926

P1000927

Crabe de mer ou con ghe

Nous repartons en ville après une douche, ma soeur voulant finir ses achats et surtout, retrouver sa marchande de sandales. En fin de compte, elle n'a acheté qu'une paire. J'en ai pris une  pour moi, une pour Bernard et des tongs pour Will. Son mari et elle nous expliquent que malgré une autorisation et bonne et due forme et une taxe payée, il se pourrait qu'on les expulse. Ils utilisent un bout de trottoir devant une pagode pour leur commerce...

P1000988

L'étalage de la marchande de sandales

P1010019

Les tongs de Will

Nous allons voir ensuite Huong, la marchande de t-shirts à qui nous demandons de nous chercher avec un motif "Lonvité", Philippe et moi. Deux minutes après, elle revient avec ceux qu'on voulait.

Sur le chemin, je reprère une boutique où il y a des sandales comme elle le voulait et ils étaient moins chers. Elle s'en achète cinq paires! Je suis rretourné chez le petit sculpteur et lui ai pris une "stèle" avec le mot "Bonheur" gravé.

P1000987

Une boutique de lanternes de Hoi An

Nous comptions revenir dîner chez le chinois de la rue, mais il est fermé. Nous repartons en ville et je choisis un petit restairant où on peut dîner dans une peitte cour, près d'un puits, à côté de la maison de culte de la famille Phan. Le restaurant s'appelle "Bobo" et j'aui eu droit aux sarcasmes de Philippe... qui a apprécié sa soupe wonton et et son mi xào. Sylvie a bien aimé son cao lâu. J'ai voulu prendre un poulet au curry, fait de curieuse manière. Les milk shake à la mangue étaient délicieux.

P1000990

P1000991

La petite cour du restaurant "Bobo"

P1000992

Vue de la rue devant le restaurant