00010m

École française vers 1630, entourage de Simon Vouet. « Clovis, roi des Francs ». Photo Audap & Mirabaud - Paris

Toile. 134 x 98 cm. Au revers de la toile, n° 24. Estimation : 40 000 / 60 000 €

Vers 481, à la mort de son père Childéric, Clovis devient roi des Francs de Tournai.

L'élection de ce Chlod-weg (« célèbre par ses combats ») qui manifeste le refus de l'administration de Syagrius sur les terres qui s'étendent de la Belgique actuelle à la Somme est une gifle pour l'empire romain. Vers 486, Clovis va plus loin :
il s'associe aux Francs de Cambrai pour combattre Syagrius qu'il fait exécuter après la victoire de Soissons, établissant son pouvoir jusqu'à la Loire.

La légende dit qu'au cours du pillage de Soissons Clovis se serait attribué un vase sacré volé dans une église. Un soldat lui ayant reproché cet acte, Clovis aurait restitué l'objet à l'évêque de la ville, reportant à plus tard la sanction de l'audace du soldat. Reconnaissant ce dernier au cours d'une inspection de ses troupes, lui rappelant l'incident, il se serait vengé de l'affront en l'abattant d'un coup de hache.

Cette figure est proche des œuvres que Simon Vouet réalisa à Rome ou juste à son retour à Paris en 1627.

Nous y retrouvons en particulier la manière de peindre les paupières sur un visage ombré à la manière du Caravage. A titre de comparaison, nous pouvons mentionner le Saint Théodore peint vers 1627 et conservé au musée du Louvre, de dimensions analogues
(toile, 116,5 x 91 cm, cf. Expo. 2008, cat. 53 p. 170, repr.).

L'opposition avec les aplats du drapé et ceux de la cuirasse met en valeur les motifs damassées des manches comme ici ceux de l'écharpe.
La main droite de Clovis est comparable à celle de Sainte Catherine peinte en 1621
(coll. particulière, cf. Expo. 2008, fig. 56 p. 93) .

En 1632, Simon Vouet commence à peindre pour Richelieu une « galerie des hommes illustres » qui, par leurs actes de courage ont contribué à la grandeur de la couronne française.

Clovis, aurait pu y figurer.

Bibliographie en rapport :
- [Expo., Paris, 1990-1991] Vouet Cat. par Jacques THUILLIER.
- [Expo., Nantes et Besançon, 2008-2009] Simon Vouet, les années italiennes (1613-1627).

Audap & Mirabaud - Paris. Lundi 7 novembre 2011. Drouot Richelieu - Salle 5 - 9, rue Drouot - 75009 Paris. Tel. 01 53 30 90 30.