4

Lot 556. Coupe et son couvercle en vermeil et argent, par Lorenz Kabes, Nuremberg, 1643-1646. Estimation €8,000 – €12,000 ($9,022 - $13,533)Photo Christie's Image Ltd 2016.

Sur piédouche circulaire repoussé de cupules, le fût formé d'un ange portant une plume et une couronne, la coupe évasée à décor similaire au piédouche gravée de rinceaux, le couvercle avec prise en bouquet de fleurs dans un vase,poinçons sur le piédouche: ville et maître-orfèvre; sur le bord de la coupe: ville, maître-orfèvre et striche; sous le pied: striche. Hauteur: 48,5 cm. (19 in.), 543 gr. (14.45 oz.)

A GERMAN PARCEL-GILT CUP AND COVER, 1643-1646

Lot 557. Plat de présentation en argent, par Lorenz I Biller, Augsbourg, 1679-1683Estimation 10,000 – €15,000 ($11,277 - $16,916). Photo Christie's Image Ltd 2016.

Ovale, à bordure mouvementée, repoussé de fruits et légumes sur un tapis de feuilles, au centre une allégorie de l'ouïe,poinçons sur le bord: ville et maître-orfèvre; au revers: striche. Longueur: 46 cm. (18 in.), 704 gr. (22.60 oz.)

A GERMAN SILVER PRESENTATION DISH, 1679-1683

Lot 558. Plat de présentation en argent, par Albrecht Biller, Augsbourg, 1681-1683Estimation €10,000 – €15,000 ($11,277 - $16,916). Photo Christie's Image Ltd 2016.

Ovale, à bordure mouvementée, le marli repoussé de légumes et de fruits sur fond feuillagé, au centre une allégorie du goût, poinçons sur le bord: ville et maître-orfèvre; au revers: striche. Longueur: 46,5 cm. (18 ¼ in.), 704 gr. (22.60 oz.)

A GERMAN SILVER PRESENTATION DISH, 1681-1683

NotesLes Biller sont l'une des plus importantes dynasties d'orfèvres d'Augsbourg, à commencer par Lorenz (1644-1685) qui crée pour l'empereur Léopold I, entre autre, une sculpture figurant un cavalier offerte au Tsar Feodor III. Ses fils Johann Ludwig I (1656-1732), Albrecht (1653-1720) et Lorenz II (1678-1726) ainsi que ses petits-fils Johann Ludwig II (1696-1746) et Johannes (1692-1746) seront tous aussi de grands orfèvres. 
Albrecht, maître en 1681, est également un ornemaniste reconnu qui publie dès 1703 des gravures d'ornements tout en se faisant remarquer pour la qualité de sa ciselure. Il va ainsi créer des guéridons, des tables mais aussi des vases et des miroirs pour les plus grands mécènes de l'époque, dont Auguste le Fort, et qui sont aujourd'hui encore conservés à la Résidence de Munich ou encore au musée de la Voûte Verte de Dresde. Christie's a ainsi vendu le 17 mars 1999, lot 144, un grand miroir qui est retourné au palais de Charlottenberg à Berlin.
Ces deux plats, qui appartenaient sans doute à une série, prouvent donc non seulement le fonctionnement familial de l'atelier, mais illustrent également le talent de cette famille qui aura fourni toutes les grandes maisons princières et royales d'Europe.

Christie's. LE GOÛT FRANÇAIS, 3 - 4 May 2016, Paris