suite-de-quatre-fauteuils-la-reine-1370357995360407

suite-de-quatre-fauteuils-la-reine-1370358027800054

suite-de-quatre-fauteuils-la-reine-1370358028234219

suite-de-quatre-fauteuils-la-reine-1370358028553498

Suite de quatre fauteuils “à la reine”. Estampillés CV, pour Charles-Vincent Bara. Epoque Louis XV. Photo Europ Auction

en bois laqué blanc et rechampi bleu, garnis de tapisseries au petit point. Ils reposent sur quatre pieds galbés, la ceinture et le haut du dossier ornés d’un bouquet de roses et de marguerites en fort relief. Deux des tapisseries reprennent un décor entièrement fleuri quand les deux autres offrent des scènes de personnages ou de conversation galante. Estimation : 20 000 / 25 000 €

Charles-Vincent Bara, cousin de Pierre, reçu maître en 1754, fait partie d’une dynastie de menuisiers parisiens.
Il est d’ailleurs reçu “par privilège de fils de maître”.
Il semble avoir limité sa production aux sièges dans lesquels il excellait, rivalisant avec Tilliard.
Il livra notamment des meubles pour l’Arsenal, au marquis d’Argenson, Secrétaire d’Etat à la guerre et grand bibliophile.
La structure délicate de nos fauteuils ne gêne en rien leur élégance ou leur solidité, et la garniture, ancienne, au point de canevas et au point de Saint-Cyr, est probablement “un ouvrage de dame”, éxécuté par les demoiselles de la maison. En effet pour du mobilier destiné à être cantonné dans un usage familial, l’excès de richesse est proscrit: “pas de dorure à la campagne” a comme corollaire que les tissus précieux (damas, velours de soie,etc.) sont reservés aux grands appartements… Ainsi la simplicité des courbes se fond avec celles des couleurs et de la matière, dans une harmonie de ton dégageant une impression de joie et de fraîcheur.

 Europ Auction. Vendredi 21 juin 2013. Drouot Richelieu - Salle 10 - 9, rue Drouot - 75009 Paris. Tel: +33 (0) 1 42 46 43 94.